imprimer l'article

Edulcorants de synthèse : mieux que le sucre ?

Les éducorants ont fait l'objet de rumeurs peu favorables à leur utilisation, mais d'un autre côté ils sont attirants car on leur attribue l'image du sucre sans les kilos ni les caries. Quelle est la part du vrai et du faux ?

On distingue deux catégories d'édulcorants : les polyols (xylitol, notamment), dont le pouvoir sucrant est similaire à celui du sucre et que l'on trouve dans les produits "light" et "sans sucre", et les édulcorants dits "intenses", au pouvoir sucrant 30 à 300 fois supérieur à celui du sucre. On consomme ces derniers sous forme de "sucrettes" ou de simili-sucre en poudre et en morceaux. Ce sont la saccharine (le plus ancien), l'aspartame, l'acesulfame K, et le cyclamate. Ils sont également utilisés pour remplacer le sucre dans certains aliments préparés, et appartiennent tous les quatre aux additifs alimentaires (E954, E951, E950 et E952) depuis 1988.
Les plus connus, la saccharine et l'aspartame, ont été suspectés d'être cancérigènes, mais les rumeurs ont été démenties par les nombreux résultats d'études conduites sur ces produits.
Autre point positif : ils sont totalement dépourvus d'hydrates de carbone, c'est-à-dire de sucre : à l'inverse de celui-ci, ils ne provoquent donc pas de caries. Il en va de même pour les polyols, qui, bien qu'étant des "alcools de sucre" , ne sont pas utilisables par le processus cariogène.
Enfin, ils sont très peu caloriques, donc c'est OK pour ta ligne.

Pas d'inquiétude donc, mais si ta consommation de sucre reste raisonnable, que tu es de poids normal, non diabétique et peu sujet(te) aux caries, inutile d'utiliser des édulcorants, franchement ... Autre cas de figure : si tu as besoin d'un édulcorant mais que le nom de celui-ci t'inquiète (ils font assez chimiques, c'est sûr), choisis plutôt la stevia. Il s'agit d'une plante paraguayenne "sucrante" (1), qui commence à se montrer sur le marché français des édulcorants.

(1) pouvoir sucrant 300 fois supérieur à celui du sucre, très faiblement calorique

Maria Bardoulat - Dr en Pharmacie le 16/03/2001

Envoie ton témoignage !

S'inscrire