imprimer l'article

Sauter des repas, pourquoi c'est flop et pas top ?

Coralie saute des repas Coralie explique : "Parfois, je n'ai pas faim le midi, alors, au lieu d'aller à la cantine, je sors en ville me balader avec mes copines. C'est plus agréable que la cohue du restaurant scolaire. On s'offre un pain au chocolat à 4 heures, ou un gâteau au distributeur pour tenir facilement le coup tout l'après midi."

Sauter un repas n'est pas conseillé...
Pourtant sauter un repas n'est pas conseillé, ni pour la santé, ni même pour la ligne ! Si elle zappe ce déjeuner, c'est par convivialité, pour éviter un lieu où la concentration humaine n'encourage pas à se détendre. En principe, le repas devrait en lui même être ce moment d'échange, de rigolade, un temps agréable entre amis ou en famille.

Sauter un repas, c'est toujours des calories en moins ?
Beaucoup de filles pensent : "si je veux rester fine, un repas en moins, c'est toujours ça de calories évitées". C'est une grosse erreur !

Sauter des repas, ça entraîne un manque.
Eviter un repas, c'est se passer de précieuses vitamines et d'indispensables oligo-éléments. Et, il est impossible de se rattraper au repas suivant. Le corps ressent donc un manque.

Sauter un repas, ça fait grignoter...
Se passer de nourriture à un horaire habituellement prévu pour ça, entraîne au grignotage un peu plus tard. Et, cet en cas imprévu sera souvent bien plus calorique que les aliments qui n'ont pas été mangés.

Sauter des repas, ça dérègle l'organisme.
A force de sauter un repas un jour et de manger trop le jour suivant, l'organisme se dérègle. Il ne sait plus comment gérer les sensations de faim ou de satiété. Elles apparaissent alors de manière anarchique, au lieu de se manifester tranquillement à heure fixe. On peut donc se retrouver sans faim devant un bon repas, ou affamé à une heure inattendue. Du coup, les encas hypercalorique, hypergras et hypersucré, toujours mauvais pour la santé se multiplient, mettant en place un cercle vicieux!

Sauter des repas, ça fait grossir !
Quand ton corps sent que tu le restreint, il réagit. Il n'est pas du tout content ! Il se dit : puisqu'ici, c'est la famine, dès que j'ai quelque chose à me mettre sous la dent, je fais des réserves. Et, il deviendra de plus en plus habile à stocker des calories, sous forme de cellulite, bourrelets et kilos en trop !

Que se passe-t-il si tu sautes …

  • Le petit déjeuner ? c'est le coup de pompe garanti à 11 heures avec impossibilité de te concentrer en cours. Le matin, ton corps vient de jeûner toute la nuit, et il a absolument besoin d'énergie pour commencer sa journée.
  • Le repas du midi ? Le déficit de calories sera compensé par un grignotage l'après midi. Normalement, ce repas devrait être le plus copieux de la journée.
  • Le goûter ? Tu vas passer près de huit heures sans manger. Ton corps va commencer à faire des réserves le soir même, surtout que ton repas du soir sera forcément plus copieux. L'idéal : bien goûter et manger léger le soir.
  • Le repas du soir ? Pas de gros dégâts quand c'est occasionnel. Si tu as pris un copieux goûter, si tu n'as pas faim, si tu ne t'es pas tellement dépensée dans la journée, tu peux aller te coucher après un dîner super léger, voire le ventre vide. Comme la nuit, tu dors, tu n'as pas besoin de beaucoup d'énergie pour subsister jusqu'au lendemain. Et, tu attaqueras une super journée avec une faim de loup pour le petit déj. C'est l'idéal !

Quand sauter un repas sans risque ?
Quand tu te sens malade : gastro entérite, grippe, rhume carabiné, pas la peine, dans ces cas là, de te forcer à manger. Ton organisme ne veut pas être surchargé par le travail de la digestion alors qu'il lutte contre le microbe qui t'agresse.

Et toi ? Tu sautes des repas ? Tu ne peux pas ? Tu fais attention à manger régulièrement  ? Tu jeûnes ? Balance un post et raconte...

--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !

Follow Tasante sur Twitter !

Dr Catherine Solano le 22/08/2011

Envoie ton témoignage !

S'inscrire