imprimer l'article

Trop de fractures du pénis en Jamaïque !

En Jamaïque, la danse tendance c'est le "Daggering" ! A cause de ses déhanchés très chaloupés, disons plutôt suggestifs, cette danse qui mime des rapports sexuels est responsable d'une vague de fractures du pénis.

Gaffe à ton pénis si tu voyages en Jamaïque !
C'est pas une blague, depuis que le "daggering" enflamme les dancefloors de l'île, les hôpitaux ont enregistré une augmentation des fractures du pénis. Il paraitrait même que les chiffres ont été multiplié par 3 !

Pour la petite histoire...
Même si la danse est pratiquée en Jamaïque depuis plusieurs années, le terme "daggering" est apparu en 2008. C’est un dérivé du mot "dagger", "poignard" en français. Evidemment, ici il est question du pénis du danseur, qu’il utilise comme un marteau-piqueur sur sa partenaire. De façon plus ou moins violente... 

Une fracture du pénis, comment c'est possible ?
En mimant l'acte sexuel sur le dancefloor, en enchainant les positions les plus acrobatiques au rythme le choc du pénis contre l'os pubien peut entrainer une fracture de l'engin. Au point que les médecins tirent la sonnette d'alarme et que les autorités interdisent cette danse endiablée sur leur territoire. Les conséquences pouvant être irréversibles... 

Et parce que les mots ne remplaceront jamais les images, voici une petit vidéo :



--
Va voir aussi :
Déchirure du frein
L'accident sexuel
Fracture du pénis

Discutes-en :

Sur le forum actu !
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !
 

Tasante.com le 09/12/2011

Envoie ton témoignage !

S'inscrire