imprimer l'article

Intolérance au gluten

L'intolérance au gluten, ou maladie coeliaque, est difficile à détecter parce que les symptômes sont souvent ceux d'un problème banal. Alors lis-bien ça pour t'informer et peut-être pour aider quelqu'un à reconnaître sa maladie et à se soigner.

Le gluten, c'est quoi ?
C’est un composant de certaines aliments, une protéine (chaine d’acides aminés) que l’on trouve surtout dans certaines céréales comme le blé, le froment, l’épautre, le seigle, l’orge, l’avoine, le kamut... Et c’est la gliadine, un composant du gluten, qui est à l’origine de la maladie coeliaque.

L'intolérance au gluten, c’est quoi ?
La maladie coeliaque, ou intolérance au gluten, est une réaction anormale à la prise alimentaire de gluten. Il s’agit d’une réaction immunitaire déclenchant une inflammation (irritation) et abîmant la paroi du tube digestif au niveau de l’intestin. Le système immunitaire se dérègle et attaque l’intestin. Le relief de l’intérieur de l’intestin, fait de petits replis se présentant comme des vagues, a tendance à devenir lisse. On parle d’atrophie des villosités intestinales. Quand on en arrive à ce stade, l’absorption des aliments se fait de moins en moins bien. La personne malade peut souffrir de carences alimentaires (manque de vitamines B, manque de fer, manque de calcium…) même si elle mange de manière bien équilibrée.

L’intolérance au gluten, ça se manifeste comment ?
Beaucoup de signes sont possibles et parfois dès la naissance. Les signes vont de presque rien à une malnutrition sévère. Les symptômes les plus fréquents sont le mal de ventre, la diarrhée chronique, la fatigue, le manque d’énergie, l’amaigrissement et aussi la tristesse ou la dépression. La croissance peut être ralentie, aboutissant à une petite taille et à un poids trop bas. On peut observer une puberté retardée, une pâleur du visage (à cause du manque de fer qui entraîne un manque de globules rouges), des douleurs dans les articulations, ou d’autres signes comme des aphtes, des crampes musculaires…

L’intolérance au gluten, c’est fréquent ?
On estime qu’entre 1 personne sur 100 et 1 sur 300 souffrirait de maladie coeliaque en France. Et seules 10 à 20 % des personnes malades le savent. Donc plus des 2/3 ne se soignent pas et surtout ne sont pas DU TOUT en forme. Alors, si en lisant ceci, tu as le moindre doute, parles-en à ton médecin !

Intolérance au gluten, comment savoir si on en souffre ?
Le médecin qui soupçonne une intolérance au gluten demande une prise de sang qui recherche des anticorps. Si le résultat montre une anomalie, il prescrit ensuite de faire un prélèvement au niveau de l’intestin (sous anesthésie générale) afin de regarder tout ça au microscope et voir s’il y a des dégâts. Ensuite, le régime sans gluten améliore considérablement la santé de la personne. Ca confirme encore plus la maladie.

Maladie coeliaque, quel traitement ?
Un seul traitement : éviter le gluten. Ne plus jamais en manger et c’est un régime pour la vie ! Problème : la farine de blé contient du gluten. Ca veut dire qu’il ne faut plus jamais manger de pain, de pâtes, de pizzas, de gâteaux…C’est te dire si c’est strict ! Car la farine de blé contient du gluten. Ce régime étant difficile à suivre, il est très important de ne traiter que les personnes vraiment intolérantes au gluten. Même si c’est difficile au début, on s’y habitue d’autant mieux que l’on se sent très vite plus en forme. Et heureusement que depuis quelques années, il existe des pâtes sans gluten, du pain sans gluten…


Sources : Association Française Des Intolérants Au Gluten.
http://www.afdiag.fr/
Haute Autorité de Santé (HAS) : Rapport Maladie coeliaque. (2007)
 

--
Teste toi :
Es-tu de nature angoissée ?

Va voir aussi :
Ya d'autres causes de diarrhée que la maladie coeliaque.
Ton ventre, tes gaz !

Discutes-en :
Sur le forum maladies...
--

Deviens Fan de Tasante sur Facebook !
Rejoins le groupe Tasante sur Skyrock !
Follow Tasante sur Twitter !

Dr Solano et Tasante.com le 07/06/2012

Envoie ton témoignage !

S'inscrire