imprimer l'article

La Syphilis revient en force

Jacques Drucker, directeur général de l'INVS s'inquiète : le nombre de cas de syphilis a été multiplié par 6 en 2 ans.

Des faits alarmants
"Le nombre de cas de syphilis récente est passé de 4 en 1998 à 33 en 2000, puis 140 cas en 2001" et ce dans les 4 DAV (dispensaires antivénériens) de Paris.
Ce phénomène épidémiologique s’explique par le contexte de reprise de risque, de relâchement des habitudes de prévention déjà constaté lors de la réapparition des gonococcies.
Cette recrudescence a lieu notamment en milieu homo puisque en 2000 parmi les cas diagnostiqués 3/4 d’entre eux étaient homosexuels. Mais attention ! l’apparition de cette "épidémie" risque de menacer tout le monde, y compris les hétéros, puisque eux aussi ont tendance à reprendre des risques. Et puis aussi, parce que ce qui se passe en milieu homo a souvent anticipé ce qui se passe dans le milieu hétéro.
Enfin Paris n’est pas la seule touchée. En effet, des centres hospitaliers de province ont aussi constaté un nombre inhabituel de cas de syphilis…
L’INVS a donc fait part de son inquiétude aux responsables de la santé publique ainsi qu’aux principales associations de lutte contre le sida, pour les inciter à réagir.
En tout cas, la prudence est de mise partout en France et pour tout le monde.

La syphilis, c’est quoi ?
Causée par une bactérie (treponema pallidum), la syphilis est une MST. Tu peux l’attraper si tu as des rapports sexuels non protégés, et aussi par contact avec du sang contaminé.
Si on la détecte suffisamment tôt, et que l’on commence immédiatement le traitement, c’est facile d’en venir à bout.

La gonoccocie c’est quoi ?
Appelée le plus couramment "chaude pisse", la gonococcie, (ou encore blennorragie), est une maladie dont l’infection est due au gonocoque. C’est une maladie vénérienne autrement dit une MST. Elle se manifeste chez l’homme par une urétrite et un écoulement purulent. Elle est plus difficile à détecter chez la femme.


D’après les articles diffusés sur le site du Parisien

La rédaction de tasanté.com le 16/05/2001

Envoie ton témoignage !

S'inscrire