imprimer l'article

Violences, ne pas se taire

Si tu es victime de racket ou de violences à l'école, dans les transports en commun, dans ton quartier, il vaut mieux, pour toi et ta santé, en parler. Facile à dire mais t'as plutôt peur des réactions, des représailles, alors tu préfères te taire. L'existence de ces lignes peut te faire changer d'avis. Voici donc 2, 3 numéros utiles à diffuser largement...Pour pas que la violence et le sentiment croissant d'insécurité ne soient plus banalisés et que les victimes fassent signe.

1- La ligne "SOS Violences"
La ligne SOS Violences est un service rattaché au Ministère de l'Education Nationale. Ce sont des personnels entraînés à l'écoute et ayant une formation juridique spécifique complémentaire qui te répondent. Cette ligne peut te permettre de te sentir moins seul. Elle te propose une réelle écoute, un soutien, des conseils...
0 801 55 55 00 (pas anonyme)
N° azur, tarif d'une communication locale - de 9h à 17h

2- La ligne "Jeunes Violences Ecoute"

Ne plus être seul, exprimer ta souffrance, être écouté, recevoir un soutien et un réconfort...C'est à peu près tout cela que se propose de t'apporter la ligne Jeunes Violences Ecoute. Ceux qui répondent au téléphone ont tous une solide expérience dans l'aide aux victimes et la prise en charge des ados. Ils savent dont trouver les mots pour rassurer réconforter et aussi guider. Le hic, c'est qu'elle s'adresse en priorité aux jeunes d'Ile de France...Le seul souci pour les provinciaux étant que la ligne unique est souvent saturée.
0 800 20 22 23 (anonyme et gratuit) - Pour Lycéens et apprentis victimes de violences ou de racket - de 8h à 23h

3- "
Allo Enfance Maltraitée"
Cette ligne a été citée notamment lors du chat "Le sexe et la loi". Tu peux parler de violences scolaires mais aussi de violences subies au sein de la famille ou autre...
0 800 05 41 41 ou 119
numéro vert national,
24 h/24, anonyme et gratuit

La rédaction de tasanté.com le 10/10/2001

Envoie ton témoignage !

S'inscrire