Prise en charge de l'anorexie mentale

Que se passe-t-il une fois l'anorexie diagnostiquée ? Combien de temps dure le traitement et dans quelles conditions ? Explication...

Dr Gilles Schuller, psychiatre et Dr Catherine Solano, le 05/06/2008

Opinions, Témoignages (42)

Par phoenix16, le 18/08/2006 à 17h28
J'ai 18ans, je connais les régimes depuis bien longtemps.. ça faisais un an que je faisais un régime et j'avais réussi à perdre 18kg, j'étais vraiment heureuse tout allait pour le mieux, j'avais un copain, il m'aimais comme j'étais... mais les vieux démons ont repris un jour le dessus... j'appelerais pas ça aujourd'hui de l'anorexie... mais en tout cas une phase de cette maladie (si on peut considérer ça comme tel...) donc je me suis mis à diminuer mon alimentation pour arriver à une pomme par jour... mes pensées étaient faites de: combien de calorie j'avais mangé alors que je n'avais rien mangé... ce n'était plus le stade d'une obsession c'était bien pire... mes parents se sont vite rendu compte de ce qui se passait car j'ai perdu plus de 14kg en moins de 2mois... j'ai du aller chez une diététicienne malgré mon désaccord, j'ai repris peu à peu le dessus, recommencer à manger... mais je voyais que je reprenais du poids alors pour que mes parents ne me dise plus rien je mangeais à table mais tout ce que je mangeais passait au toilettes, au début c'est seulement lors des repas que je faisais ça mais peu à peu les crises s'accentuèrent en dehors des repas... mais le pire c'était pas ça, c'était le regard des autres, pour moi je me trouvais bien, mais j'avais l'apparence d'un zombie j'étais blanche, livide, je tenais plus sur mes jambes... c'était affreux... j'en suis sortie difficilement avec énormement d'aide mais 1an après, j'en suis toujours pas sortie, on croit que c'est facile, mais un rien peut nous faire replonger et ça je crois que les gens qui ne l'ont pas vécu ne peuvent pas comprendre... si aujourd'hui je témoigne c'est pour dire à toutes celles qui se sentent pas bien dans leurs corps: faites attention ou vous mettez les pieds, car une fois dedans c'est un vrai cercle vicieux ou c'est TRES difficile d'y sortir, accepter qu'on vous aime comme vous êtes et accepter surtout l'aide des gens qui tiennent à vous...

Par pompier07, le 19/06/2006 à 10h36
salut a tous moi j'ai un problème il m'est arrivé de vomir plusieurs fois aprés avoir mangé et maintenant j'ai peur de manger j'ai perdu 2kg et ma mé parents on peur quelqu'un a déja vécu ca pourait il maidé svp merci a tous bisous

Par dophi, le 13/03/2006 à 13h10
J'ai 31 ans. A 25 ans, j'ai eu mon premier enfant. Avant cette 1ère grossesse, j'étais assez potelée, sauf au niveau de l'estomac et du ventre. C'était la seule partie de mon corps que j'aimais. j'ai gardé des séquelles de cet accouchement (diastasis, ballonnements...). Alors, je me suis mise dans la tête que je devais perdre du poids. J'ai commencé à limiter ma nourriture, pour ne plus manger que des légumes cuits à l'eau. j'étais vraiment obsédée par mon poids. J'avais acheté une balance très précise, et toutes les semaines, je me pesais. Je ne pesais plus que 43 kg. Je ressemblais à un squelette, même si je ne le voyais pas et que je me trouvais toujours aussi grosse. Ma vie sociale est devenue alors inexistante. Je refusais par ex un resto, de peur de perdre du poids. Sans oublier bien-entendu les problèmes de libido et de santé (absence de règles, problème à la tyroïde et dérèglement hormonal). Je n'ai réellement pris conscience de mon problème que lorsque j'ai voulu un deuxième enfant. J'ai consulté un médecin et il m'a dit que la seule solution pour être enceinte était de prendre du poids. Ca a été très dur, et il m'a fallu plusieurs mois pour prendre 5 kilos. J'ai aujourd'hui un deuxième enfant et je pèse 53 kg. Je me trouve obèse et par moment, je suis tentée de replonger dans cet enfer. Depuis quelques temps, je ne mange plus que des légumes la semaine, et je mange normalement le week-end. Je sens que je suis à deux doigts de replonger. Mais, je pense à mon mari et à mes deux trésors, et je me dis que ce serait fort égoïste de les entraîner la-dedans. C'est vraiment une lutte de tous les jours, et je pense que je ne serais jamais totalement guérie. Quand je regarde des photos de moi de cette époque, j'envie cette ligne que j'avais, alors que l'on ne voyait que mes os. Maintenant, quand je me regarde dans la glace, ça me donne envie de vomir. Tout est gros maintenant chez moi. Je me dis souvent que je suis très superficielle. Est-ce bien l'apparence le plus important ? Je devrais être contente : j'ai un mari génial et deux enfants en bonne santé. Je souhaite bon courage à tous ceux qui sont dans le même cas que moi.

Par miss31600, le 01/03/2006 à 15h38
J'ai bientot 13ans et il y a un peu plus de 3mois jai perdu ma meilleure amie...suite a ca je mangeais que tres peu...maintenant ca devient de plus en plus rare que je mange (le midi seulement et tres peu)en 3mois j'ai perdu 9kl et je pese plus que 40kl alors que je devrait en faire 50 par rapport a ma taille..

Je voulez savoir si on pouvait dire que c'était de l'anorescie

Par zazapan, le 06/01/2006 à 18h06
Salut, moi j'ai seize ans et demi, je suis anorexique, je mesure 1m70 et je pèse 53 kilos, je suis au début de cet enfer comme vous pouvez le voir. J'ai commencé un régime, au départ pour un simple mariage, fin juillet et depuis je ne fais que maigrir. Je suis devenue obsédée par mon poids, je ne veux pas grossir, je garde toujours en tête le corps que j'avais, je vois encore dans le miroir mes bourrelets d'avant, je ne me suis jamais fait vomir mais j'y pense parfois, il m'est arrivé de me retrouver devant la cuvette, penchée. J'ai pris contact avec un infirmier et bientôt je vais aller voir un spécialiste. En plus d'être épuisée, lasse, de ne pas avoir mes règles depuis six mois et de toujours vouloir bouger, marcher, assurer de bonnes notes au lycée, je me rends compte du mal que je fais à mes parents, ils souffrent par ma faute. Je culpabilise. Il y a deux moi, une qui veut se sortir de cet enfer et l'autre qui veut couler, se détruire. J'en parle, ça va mieux quelques heures mais après tout redevient comme avant... j'angoisse, je calcule, je supprime, je me tords l'esprit et tout ça pour ne surtout pas grossir, et me battre contre les calories. Je ne sais pas jusqu'où je pourrai aller... Si quelqu'un souffre de la même maladie, s'il vous plaît contactez moi.

Par cieyra, le 20/12/2005 à 16h58
salu moi sa fait depuis mes huit ans que je supporte les réflexions de mes proches par rapport a mon poids car en ce temps là j'étais très ronde depuis sa c'est calmé car j'ai fait une dépression car je ne mangeai plus et j'ai perdu du poids mais maintenant cela recommence encore une fois car je me suis disputée avec une copine et on ne se parle plus et cela me fait mal donc je me détruit.Pouvez-vous m'aider????

Par Smitha, le 08/08/2005 à 15h27
Bonjour rem3000, vous dîtes que cela ne vous pose aucun problème d'être anorexique pour lemoment. je vous comprend tout à fait mais surtout, essayez de faire quand même attention à vous. Cela n'est pas évident mais PARLER est l'une des seules solutions pour exprimer votre rage envers vos parents. je vous souhaite beaucoup de courage dans votre vie.

Par wugirl84, le 24/06/2005 à 18h06
trois de mes cousines sont anorexiques (toutes trois soeurs), chacune à différents degrés. cela fait longtemps pour les deux premières, et leur état est stable, sans agravation. leur mère l'est aussi. Le père souffre de troubles mentaux, je ne sais pas exactement lesquels, il est limite exibhitionniste, la mère l'est aussi. Elles font un max d'exercice, natation, piano... à des horaires fous. La cousine du milieu a d'ailleurs une fille en léger surpoids.

Envoie ton témoignage

Pour participer, tu dois t'identifier.

Si tu n'es pas encore inscrit, fais-le, c'est gratuit !

S'inscrire