Héroïne, c'est quoi ?

Même si selon les statistiques, la consommation d'héroïne n'augmente plus, c'est important de connaître les caractéristiques de ce produit.

tasanté.com et Dr Catherine Solano, le 02/07/2012

Opinions, Témoignages (43)

Par gabber715, le 02/07/2005 à 22h12
Tous les matins quand je vais a la gare, je vois ces personnes qui galère tte la journée pour s'acheter leur boule. je trouve ca decadent et triste, je me demande comment on peut tomber dans la brune. Le pire, cest que les gens ne font rien, la plupart des autorité vont faire chier les gens qui ont de la coke, parce que la il y a de la thune a raffler, mais les heroinomanes, on ne fait rien, les programme a la methadone ca leur coute trop cher. On les met sur une liste dattente pour un programme de desintox, des fois on les fait attendre pendant des mois. En plus le fait de decrocher nest pas garanti avec les programme a la methadone et autres medoc, et comme si ca ne suffisait pas, ils en deviennent dependant. Jai deja assez perdu de personne comme ca, et je ne voudrai pas que ca arrive a quelqun dautre. L'heroine na rien de bon en elle, cette merde ne devrai meme pas exister.

Par bake, le 25/09/2004 à 23h10
zsalut piratox c'est bien ce que tu as dit et je te souhaite bonne chance et bonne continuation !!!!!!!! peace

Par piratox, le 27/11/2001 à 12h20
Mon histoire commence il y a environ dix ans, j'avais seize ans je crois ... et tout aller très bien si ce n'est que je m'ennuyer au collège, vraiment a mourir. Et puis un soir, lors d'une soirée,... un type est arrivé avec du H et a fait un join ! Plutôt emballé par le truc (on buvais déjà un peu d'alcool) on descend tout en bas pour fumer ... on a tous trouver ça très léger, sans trop d'effet ... alors on n'a pas vu d'inconvénients a continuer a en fumer de temps en temps.

On a rapidement fumer tout les week-end, j'ai continuer a m'ennuyer a mourir au collèges mais a coté c'étai le délire, on fumer de plus e plus etc. ...

2 année passent de cette façon ... et puis a force de faire la même chose, sortir, boire et fumer comme des cochons, on a rencontrer plein de gens ... dont certain faisait des truc a la con comme inhaler des solvants ........... on a voulu essayé !

Bingo, redèlire avec ça pendant un moment, et un soir ......... le grand frère d'un copain nous surprend a fumer et prendre des solvants dans son salon. Il entre dans une colère noir et nous dis qu'on est vraiment des petits con, que si on veut se déchirer faut pas faire n'importe quoi, qu'y va nous coller un acide dans la bouche et que la on verrait ce que c que la déchire, qu'on ferai moins les malins a chialer en boulle sous le lit toute la nuit, et qu'on a qu'a aller en chercher dans le frigo, que y'en a et que de toute façon, que c beaucoup moins dangereux que ces merdes qu'on inhale (ce qui est vrai, je crois)!

Bien sure on fais rien ... pas fier, on se tire vite fait !

Mais c a ce moment qu'on a franchi la ligne ... quelque temps plus tard ... on a essayer d'acheter des ecstasy mais on s'est fais avoir ! de l'aspirine. Mais le frère nous avais pas oublié et a emmené l'un d'entre nous avec lui un soir et lui a donner de l'ecstasy.

Le lendemain, on étaient tous a fond d'ecstasy et de la, on en a vite pris régulièrement genre une fois par mois. Et les prises se sont rapproché, la consommation de H a explosé, je suis devenu dealers de H, on a goutté le LSD, on en a pris régulièrement etc. ... j'ai arrêter les cours et le rythme s'est accéléré jusqu'a environ une dizaine d'ecstasy par semaine.

1 ans passe ... je pète les plombs et décide de partir a belle île pour la saison (été) pour ne plus être tenter ! ça marche ! j'arrête pendant pratiquement un an ! Et finit par en reprendre, je sais pas trop pourquoi. J'arrive a régler ma consommation, j'en prend très peu très rarement (1 fois tous les deux mois) pendant longtemps, a peu près 2 an). Je vois moins mes amis et certain membre de famille qui sont dedans aussi, et ça me fais chier, je m'inquiète pour eux, et surtout aimerai bien sortir de la mon demi frère, Je décide alors de me rapprocher de nouveau de tout ça pour pouvoir avoir un œil sur les gens que j'aime.

Je continue a prendre très peu de tout mais je rapproche quand même les prises et essaye la cocaïne, le speed, tout en restant quand même loin de ce milieu (même si je deale toujours du H)
et ne porte aucun intérêt a la coke et au speed. Le temps passe, et un soir, je vais voir un ami qui, comme moi, n'été pas très impliqué dans tout ça ... et il me sort ... de l'heroine. On en avait déjà parler tout les deux, et on étaient très curieux de voir quel effet ça pouvais bien avoir pour accroché autant de gens, On essaye !!!!

Ca m'a plu, mais je suis conscient du danger et reste très loin du produit, j'arrête toutes les drogues (sauf le H) mais par contre je me met a prendre de l'heroine, vraiment très rarement 1 a 2 fois les six premier mois, puis quatre fois les six autre, et ça se stabilise. Je n'en prend jamais seule et achète toujours avec la même personne, et consomme qu'avec lui.

Un soir, un vieux copain recroiser par hasard me propose un gramme d'heroine a 150 !! Je me dis pourquoi pas, c vraiment pas cher, j'achète et rentre chez, prend un trait, et décide de garder ce gramme pour moi, de ne pas dire que je l'ai acheter et d'en prendre un petit peu de temps en temps. (je me jure en même temps que ce seras le seule gramme avec lequel je ferais un truc pareille) ... Bien sure c faux, j'en ai racheter un tout de suite derrière.

Et voila comment j'ai finis par prendre de l'heroine tout les jours sans que personne ne soit au courant !

j'ai pris de l'heroine tout les jours pendant 1 ans et demi a peu prés, et, j'ai décider d'aller voir un médecin ... je suis sous traitement au subutex depuis un an.

Bien sure les dégâts psycho sont la !

Tous les gens qui prennent de la drogue savent qu'a le redescende du produit .. une parano plus ou moins grosse s'install en vous !!
Ca prend très longtemps, mais je crois que petit a petit toutes ces redescende de drogue nous flip un peu et rendent un peu parano puis un peu associable ... fausse notre comportement et notre jugement, et alors on s'éloigne un peu de nous même et finis par ce regarder de l'extérieure .... ce qui est très mauvais et rend passif en société ... sans parler de la vie qui prend un chemin qui n'ai pas celui qui aurai été choisi sans la drogue. Attention la chutte est dure quand on s'aperçoit que sa propre vie a un goût étrange, un goût de médicament ..... mais pas de soi même !! mais qui a diriger ma vie pendant tout ce temps !!!


C sans doute le message le plus long du forum ..... si ça peux éclairé les gens ... le silence ne sert a rien !!!! lui !

Envoie ton témoignage

Pour participer, tu dois t'identifier.

Si tu n'es pas encore inscrit, fais-le, c'est gratuit !

S'inscrire