La drogue des violeurs: comment ça marche?

Malheureusement certains prédateurs sexuels en seraient réduits à utiliser le GHB pour hypnotiser leurs proies... Mais comment ça marche exactement ?

Bruno Michaud - Docteur en Neurobiologie, le 26/07/2006

Opinions, Témoignages (121)

Anonyme, le 05/07/2009 à 02h28
Moi j'en n'est déjas prit mais pas contre mon grés j'étais avec des amis alors....parcontre c'est vraiment nul je me souvient d'absolument rien!!!

Anonyme, le 04/02/2009 à 02h10
... a la st-jean. j'avais beaucoup bu. ya un mec qui ma donner du speed (métahenphétamine) j'en avais jamais pris et c'est suposer reveiller et augmenter tes souvenir des évènement, de plus sa désaoule. mais le problème c'est que le mec ma donné un speed avec sa bière et je l'ai pris. depuis, jme souvien de rien. seulement un homme qui me tennais dans un parc.le lendemain j'Avais les effet du speed encore... jme sentait nerveuse, réveillé et dépressive. mais le pire c'est que je réeussi toujours pas a me souvenir de squi c'est passé. je sais pas si il ma donner du GHB ou quelque chose du genre. je sais pas q'uil a fait.... je sais même pas c'est qui!!!!

Par claryza, le 04/12/2008 à 22h30
j ai 33 ans, et un homme de 46 m a drogué et violé, cela est recent, car ca fait 6 semaines environ, mais hélàs je n ai porté plainte que depuis 10 jours, ils ont fait un prelement de mes cheveux je suis en attente des resultats. J e n ai aucun souvenir de cette soirée, le dernier que j ai, c est moi entrain de danser sur la piste dans une discothèque a deux pas de chez moi, et me suis reveillée completement nue dans le lit de ce gros porc, le lendemain a 17h, choquée, honteuse, et surtt amnésique, je n ai pas portée plainte tt de suite pensant qu on ne me croirait pas, pourtant tous ces jours qui ont suivi, j ai "pét" les plombs" j ai essayé de me souvenir d un detail d une image mais en vain. J e veux aujourdhui que tt ceci soit reconnu, d autant plus que j aurai pu y passer, je fais des allergies a certains medicaments, et je suis sans doutes tombée ds un coma, pour me reveiller a 17h , je me connais c est impossible. Bref je pourrai en dire long sur ce cauchemar mais c est une realité, dur de se le dire et dur le dire, j espere que la verité eclatera et au grand jour, c est bas très bas de faire cela, abuser de quelqu un en le droguant et en faire ce que l on veut, je me sents aujourdhui comme une "merde", je veux que tt le monde soit au courant, je veux qu il s agenouille devant moi et me demande pardon, pour que je puisse lui repondre NON JAMAIS !!! mefiez vous de tt le monde, restez tjrs avec des gens très proches,gardez tjous votre verre près de vous. Ca arrive a n importe qui malheureusement, et la personne qui fait ca est un criminel car c est prémédité, et cette poersonne se sent déculpabilisée car le GHB par exemple rend la victime completement consentente, mais si vs avec le moindre doute sur une soirée arrosée ou non, PORTEZ PLAINTE LE JOUR MEME, analyse de sang et d urine et des cheveux

Anonyme, le 11/08/2008 à 20h14
Moi je trouve sa dégueulasse qu'in puisse faire ca !!!!
Et les gens son asser "injuste" avec les violeurs il ne faudrait pas qu'il resortent de prison , et si ils refaisait sa ???

moi en tt cas je me méfiie de tt , g lu kelke commentaires et ca ma fort choké kan kkn disais ke elle c fais violé par son copain !
on ne px vrmt faire confiance a personne !!

Anonyme, le 04/04/2008 à 02h00
Ce week end je suis allé boire une paire de verre avec une amie trés jolie. Nous avons bu la meme quantité d alcool : assez pour être gai mais pas de quoi être completement ivre. Pourtant la derniere chose dont je me rappelle c'est une personne qui faisait une imitation de "c'est arrivé prés de chez vous" et a ce moment je suis juste bien (6 verres de bières). Quand je reprend conscience de ce que je fais il c'est passé 2h30 à 3h : des filles m'arrète dans la rue, je suis titubant et elle me font remarquer que je saigne abondamment au niveau de la main. De la, elles appellent les pompier et je suis emmené aux urgences. Sur toute la durée de ma reprise de conscience j accumule crise d'angoisse et crise d'euphorie. Le soucis c'est qu'on a laissé nos verre seul pendant un von quart d'heure et que je me demande si on n'y aurait pas mis du GHB en pensant le mettre dans le verre de mon amie qui je le répète est mignone. Est ce que d'aprés ce que vous connaissez ces symptomes sont ceux du GHB? sachant que depuis 3 jours je souffre d insomnie
merci

Par minimoyz, le 06/03/2008 à 16h13
je voudrais répondre à granola pour son touchant témoignage: j'ai vécu la même chose que toi à quelques détails près, à l'âge de huit ans je me suis mise à fréquenter des jeunes de mon quartier, très ite on était devenus inséparables... je dormais chez eux, on partait en vacances ensemble, je séchais les cours pour rester avec eux...(ça c'était quand je suis rentrée en 6eme mdr) plsu elt emps apssait et je trouvais leur comportement changé...un jour, un mercredi, ils m'avaient demandé de venir chez l'un d'eux pour regarder un dvd..pas de problème jusqu'à là...seulement une fois chez mon ptoe, un des mes quatres meilleurs collègues me dit: viens dans la chambre marine il faudrait que je te parle.
je l'ai suivi
une fois dans la chambre ce garçon me fait: "fais moi une fellation stp"
j'avais onze ans, j'étais encore innocente... j'ai donc refusé. donc il m'a frappé, m'a mis parterre, me mettait des droites, des shoots, j'avais mal, je ne pouvais pas crier...à un moment j'avais tellement mal que je lui ai fait sa p****n de fellation...seulement sans que je le sache, un des autres garçons m'a pris en vidéo derrière la prote de la chambre restée entreouverte... à partir de ce 22 janvier 2004 jusqu'au 17 novembre de la même année, j'ai connu un enfer: chantage(ils me menaçaient de diffuser les vidéos sur internet si je ne faisais pas ce qu'ils me demandaient) ils me frappaient si je ne faisais pas ce qu'ils voulaient...
et ils me forçaient à voler dans des magasins(mp3, portable, caméra, appareil photo numérique...) un jour je me suis fait pécho en train de voler dans un magasin...quand ma mère est venue me récuperer je lui ai tout raconté..elle a été d'autant plus choquée parce qu'elle les connaissait très bien, elle les avait vu grandir, ils lui avaient fait la bise 2 smeaines avant comme si de rien n'était...ils étaient venus dormir chez moi..
dès lors on a été au commissariat... interrogations flmées (3 fois 3 heures) confrontation avec l'un des 4 garçons( 5 heures cette fois-ci), ses regrets, ses larmes, ma culpabilité malgré tout... suite à ça, j'ai fait une tentaive de suicide...c'est ma mère qui m'a retrouvée inconsciente sur le sol de la cuisine dans une flaque de sang...j'ai été internée dans un hopital afin de prendre dur ecul par rapport à toute cette histoire, pour pouvoir comprendre que moi je n'y étais pour rien... aujourd'hui j'ai réussi à tourner la page, j'en ai écrit une chanson...le procèsest passé, désormais quand je le les vois dans mon blok je garde la tête haute et les fixe dans les yeux jusqu'à ce que ce soi lun d'eux qui baissent les leurs...
j'ai pu m'en sortir, c'est grâce à la famille ça...les seuls, les vrais... je voudrais dire aux jeunes filles violées qui gardent ce lourd secret pour elles que ce n'est pas le bon choix, qu'il faut parler pour plus que ça n'arrive...pourque c'est fils de p**e soient punis pour leur crime, mes agresseurs à moi avaient 15 , 14,16 et 11 ans à l'époque...un d'eux avait mon âge...si il est capable de violer une fille à l'âge de onze ans de quoi il sera capable quand il en aura 20??? c'est cette question qu'il faut se psoer, je parle en connaissance de cause, parlez, c'est le seul moyen de vous sauver croyez-moi....

Par OneWinged, le 11/02/2008 à 21h54
C vrai que le gars est 100% responsable de ses actes, et qu'après on en veut a mort a celui qui ns a fait ça, mais, les mecs qui font des trucs monstrueux ne sont pas forcément des monstres. Toi, le mec qui était ac ses potes et qui peut pas se regarder ds un miroir, culpabiliser et se dire que T qu une merde ne sert a rien. Tu dois aller de l avant, et surtout comprendre pourquoi t as fais ça.
Moi C mn frere qui m a violée, pendant 10 mois, mais tt le monde, aussi bien les victimes que les autres, essayez de raisonner, pas de suivre une idée fixe de vengeance, ni de se comporter comme des animaux.
Voila C tt ce que je voulais dire,
Bizx a tous et bn courage!!!

Par mesange80, le 22/10/2007 à 14h16
certaines filles se font encore avoir avec ce genre de truc alors kil en parle assez. il fo etre prevoyante les filles. finissait toujours votre verre avant de partir cela evitera bien des malheurs.a+

Envoie ton témoignage

Pour participer, tu dois t'identifier.

Si tu n'es pas encore inscrit, fais-le, c'est gratuit !

S'inscrire