Se faire mal, pourquoi ?

Pourquoi certains d'entre nous en viennent à sa faire souffrir ? Peut-être y as-tu pensé, peut-être l'as-tu fait, peut-être qu'une de tes copines est concernée... ?

Tasante.com, le 12/11/2011

Opinions, Témoignages (102)

avatar Par nanaiis75, le 05/01/2009 à 19h24
Bha moi je l'ai fait un moment quand j'étais en colère contre qulqu'un ou triste la g commencé a arreté. G commencé en septembre a la rentré quoi.Des amie on vu sa et mon dit d'arreter mais elle aussi le fesé donc el avé pas tro de conseil a me donné alors elle ont décider d'arreter et moi g réussi
Je le faisait tout les soirs maintenant a peine 1 fois par semaine

Par emoSushi, le 30/12/2008 à 15h27
moi oci jle fai depui 5ans et j'ai 16 ans et personne avc ki en parlé psk lé gen ne comprenne pa j'aimerai vraimen kon me comprenne

avatar Par lasolitude, le 28/12/2008 à 02h24
coucou et bien moi sa fait 5 ans ke je me mutile bon enfet j'ai commencer quand j'avais 9 ans donc sa fait 8 ans. Comme je l'ai dit j'ai commencer à l'âge de 9 ans car j'allait pas bien du tout, j'avais des problèmes familiaux et un jour j'ai craquer et je me suis mutiler, certains diront que c'est trop jeunes, mais on ait jamais trop jeunes pour souffrir. J'avais réussi à arreter et mes problèmes s'étaient apaiser, mais quad j'avais 12 ans et que j'était au collège les choses ont empirer. j'avais pleins de problemes à l'écoles, les élèves me rejetaient parce que jétait légèrement enrober, j'avais de moins en moins d'amis au four et a mesure des années, l'ambiance à la maison était loin d'être idilyque, je me sentais de plus en plus seule, alors quand j'avais 12 ans j'ai recommencer a me mutiler, cela fait tellement de bien , sa soulage et apaise la douleur intérieur attention je ne dit pas que c'est la solution, au contraire comme bocoup l'on dit c'est un cercle viscieux, c'est une véritable drogue qui peut s'avérer très dangereuse. Puis c'est très dur on passe son temps à cacher les marques qui avec le temps devienne de plus en plus grosses, on passe son temps à mentir quand quelqu'un soupçonne quelque chose, n'importe quels objets est utiliser, on se coupe plus profond et plus fort. Mais quand j'avais 14 ans les choses ont empirer encore bien plus et j'ai fait une dépression et j'était devenu anorexique, oh pour tout un tas de raison l'écoles, le rejet, les problèmes avec ma familles, ma soeur qui me fesait vivre un véritable enfer et moi, cette fille que je detestais, que je haïssais. Cela ma valut un séjour à l'hôpital et j'en suis pas fière car j'ai fait du mal a mes proches et je le ait fait souffrir. Depuis je vois une psy et sa fait a peu près 3 ans que je la voit. Et cela peut paraitre long, mais j'en ai besoin c'est la seule a qui je peus parler sans préjuger et au moins je suis enfin comprise. Cela n'empêche pas que je ne lui ai jamais dit pour les mutilations j'ai bien trop peur de sa réaction et bien trop peur qu'elle mette mes parents au courant, je ne suporterai pas de lire de la deception dans leur regard si il venait a l'apprendre. Je préfère essayer d'areter par mes propres moyens pour que personne ne soit au courant et que personne n'en souffre. C'est vrai que j'ai déja essayer d'arreter à plusieurs reprises sans grand succès je dois bien l'avouer même si a chaque fois j'ai comême réussit à tenir plusieurs mois sans recommencer, mais quand je croyait en avoir finit avec sa un autre problèmes fesait surface ou alors on était mal, triste et je retombais dans ce cercle viscieux sans fin et oui a chaque fois je recommencais à me mutiler, même si cela soulagais ma douleur, après j'étais loin d'être fière de moi. Aujourd'hui j'ai 17 ans et cela fait 4 mois que je ne me mutile plus, certains de mes problèmes sont régler et ma psy ma été d'un grand secours, mais d'autres n'ont toujours pas prit fin. Mais je ne désèspère pas car 4 mois c'est un bon début et je sais qu'avec de la volonter et l'envie de s'en sortir on peut y arriver. Oh je dit pas que c'est facile, loin de la, mais c'est faisable tout ce que j'espère c'est que je ne vais pas replonger à nouveau dans cette spirale infernale, mais j'ai bonne espoire d'arriver enfin à m'en sortir de pouvoir lever la tête haute et de me dire sa y ait tu y es arriver, tu en as finit une bonne fois pour toute avec l'auto-mutilation. Et l'espoir fait vivre (lol), mais sans espoir et sans rêve ou se donner l'envie de battre. Je souhaite un énorme courage à toutes ces personnes qui sont tombés dans le pièges de la mutilation. Rien n'est impossible et chaque problèmes à sa solution, ne perdez jamais espoir. Confiez vous à qui vous voulez, un amis, une personne de la famille quelqu'un en qui vous avez confiance, car parlez fait tellement de bien aussi, si on ne parle pas, qu'on ouvre pa son coeur et qu'on ne dit pas tout ce qu'on ressent, jamais on n'y arrivera.Pour s'en sortir il faut parler. Surtout si vous voulez un conseil, ou tout simplement parler n'hésitez surtout pas, j'écouterais avec plaisir. Bon courage

avatar Par suriimii28, le 25/12/2008 à 17h22
un mec ma fé tro souffrir je ne savé plu koi faire et la seule solution ki mé vnu a leprit...
cest de mourir
jai pri mon compa et me sui grvé un texte sur le bras " pardonnez moi! "
pui jai pri mon sciseau et avk foce je me sui ouvert les veine en plein cour de francais devan mon prof pricipal ki navé rien vu !
o bou de 2 min jdevené tte blnche et c un pote ki la di.

le garcon ki ma fé souffrir men ve encor mé il ne sai tje pa ke ct de sa fote et je noseré jamé lui dir !

Par angieangie, le 22/11/2008 à 15h42
jai 12 ans et a 11 ans mon prof etait depresif tres depresif et il mas dit que il allait mal il avait des sensations de suiside et a dit que setait sa fin jai fuis et je ne lai po crue mais le jour apres il sest susideril mavait dit mais je lai po crue !maintenant il es trop tard !

Par BabyBo0, le 20/11/2008 à 14h03
Il y a un an , un mec m` a brizé le c0eur .. . J` ai t0ut fait p0ur le récupérer mais il ne v0ulait plus d` m0i ( p0ur l` instant d` après lui ) un j0ur , ma mère ma dit un mot de trop & étant capricieuse & tétue sa m` a pas convenu j` ai pris une épingle a nourice & j` ai c0mmencer a me mutiller. A l` école si je n` avais aps d` épingle je le fesait avec un cray0n de papier bien tailler .. . Je suis meme aller jusqu` a pisser le sang en classe.. . A la couture c` était les ciseau qui y passait.. . Mes amis 0n vu car je m` était graver un " L " sur le bras & j` avais plein de coupure plus haut. Ils m` 0n engueuler & le mec p0ur qui je les fait a vu aussi. Il m` a plus parler pendant 2 semaines & il m` a dit que quand j` aurait arreter de faire sa j` retournerais vers lui. J` ai arreter parce qu` il me l` avait demander ( j` aurait t0ut fais p0ur lui .. Meme sauter d` un p0nt j` aurait était capable. (u) ) & je suis retournée vers lui. Il ma fait une téorie de presque 1 heure a me dire que je devait pas & que sa me servait a rien. La prémière fois qu` il a vu ces marque il m` a dit :: J`mérite pas qu` tu te fasse du mal c0mme sa p0ur m0i. Sa fais , 9 m0is que je fait plus rien de mes bras mais il me reste cette cicatrice " L " .. . Quand je vois sa j` ai mal & j` ai envie de refaire mais mes amis sont la p0ur m` en empecher & me rem0nter le m0rale.. . V0ila .. . Les gens` , arretez sa. Sa sert a rien & un j0ur t0ut va v0us ret0mber dans la gueule = ( .. .

Bis0ux. (K)

Anonyme, le 27/10/2008 à 13h45
J'ai 14 ans , il y a 9 mois , j'ai perdu mon meilleur ami
, J'ai perdu mon copain & certains de mes amis m'ont abandonnés . J'ai commencer a me mutiler , une griffe , puis deux . Après J'ai commencer à me mutiler les deux bras , Ca me faisait du bien .J'oublié pendant quelques heures mes problèmes. Mais Comment faire pour arreter , Pour arreter de souffrir ? Je ne sais plus comment faire ? . J'ai peur qu'a chaque problemes , je me mutile . Aidez moi !

avatar Par Xo-Lilly, le 27/10/2008 à 12h17
Moi jle fais quand je suis vraiment mal. Quand jme mutile c'est pour faire ressortir tous ce qui va pas dans ma tête ! Je c ke c'est apas bien mais c le seul moyen que j'ai pour que les autres ne voient rien de ma tristess ! Après m'être mutiler jme sens biien !

Envoie ton témoignage

Pour participer, tu dois t'identifier.

Si tu n'es pas encore inscrit, fais-le, c'est gratuit !

S'inscrire