Homosexualité, pourquoi tant de gêne ?

Entre la gêne et la haine, il y a une marge. Mais quand on laisse s'installer un malaise sans le comprendre, ça peut pourrir la vie... L'homosexualité, ça dérange souvent. Même ceux qui ne sont pas homophobes, agressifs, méprisant peuvent se sentir gênés devant des manifestations amoureuses entre personnes de même sexe. Mais pourquoi ça gêne alors qu'on est tous d'accord pour dire que « chacun fait ce qu'il veut à condition de respecter les autres... »

Dr Catherine Solano médecin sexologue, le 02/01/2009

Opinions, Témoignages (51)

avatar Par zoush, le 28/01/2013 à 11h17
Vraiment je ne comprend pas pourquoi il y a tant de haine envers les homosexuel ou lesbienne , ils/elles sont comme nous tous , c'est juste qu'ils preferents les filles ou / garcons On est tous pareille , on vient tous sur cette terre , putain ! arretez avec vos connerie que les gens homosexuel ou lesbienne n'ont pas le droit de se marier ou de vivre en paix comme toutes les autres personnes , C'EST DE L'INéGALITé il n'y a pas 2 camps sur cette terre , ont est tous égaux !

Par LilOou15, le 11/12/2012 à 04h36
Pourquoi tant de gène ??? Je pense que c'est juste pêcher, d'après mes croyances. J'aime pas sa c'est tout. Après, j'irais pas a être violente,insulter, en aucun cas j'irais manquer de respect. j'ai juste du mal à comprendre sa. Bien contente que il y est plus de hétéro que de homosexuel ou bi, sinon il y aurais plus d'enfant mis au monde. (même si il y a les injection artificiel mais pas naturel). Pour un enfant sa pas être si simple d'avoir des Parent homosexuel même si il est bien élever. je suis consciente que mon opinion ne plaise pas à tout le monde, mais VOILA c'est ma liberté d'expression. Au revoir !

avatar Par theGoldFish, le 07/11/2012 à 00h02
"- L'homosexualité est une pratique minoritaire (2 à 5 % de la population selon les enquêtes)"

=> L'homosexualité est depuis quand une pratique ? C'est une orientation sexuelle plutôt ! Comme l'hétérosexualité, que l'on ne qualifie pourtant pas de "pratique". Et arrêtons aussi de dire "choix sexuel", ou "préférence sexuelle", et tout ce qui touche à une idée de choix. L'HOMOSEXUALITÉ N'EST CERTAINEMENT PAS UN CHOIX, sinon il y aurait bien moins d'homosexuels. On n'est pas responsable de son orientation sexuelle, et même les hétéros n'ont pas "fait le choix" de l'être.
Pour en revenir à la "pratique", on énonce plutôt ce mot pour parler des... ben des pratiques qu'ont les gens, homos, bis, ou hétéro. Mais sûrement pas pour définir leur orientation sexuelle. Ne disons pas non plus "sodomie = gay", "cunni = lesbienne" etc, je vous passe les tas de stéréotypes...
Voilà. Je cherche pas forcément à faire la morale, mais ce ne sont pas des détails, et ça me chiffonne de voir tant de gens devant cette ignorance. Même si vous êtes pas homophobe. Et même si vous êtes homosexuel(le).

avatar Par elegance, le 17/08/2012 à 18h46
bonjour;
j'ai un problème très serieux je n'arrive pas à vivre comme les autres filles de mon age voilà j'ai 17 ans je ne suis jamais tombée amoureuse de personne mais ce n'est pas ça le broblème mon problème est que j'ai connu une prof de math je l'aimais parce qu'elle s'interéssait à moi et parce qu'elle me considérait comme sa fille et encore parce qu'elle était gentille avec moi et d'ailleur avec tout le monde mais moi je n'arrive pas à comprendre mes sentiments pour elle. j'ai changé d'école il y a 2 ans mais je n'arrive pas à arreter de penser à elle jour et nuit et je commence inconsiemment à me bercer d'illusion et j'imagine que je suis dans la classe avec elle et tout les autres élèves. pour vous dire elle a plus de 47ans, mariée je connais son époux et a 4 fils et je les connais très bien.je sais qu'il est temps d'arreter de penser à elle mais je ne sais pas comment faire aidez-moi svp

avatar Par arnaudn, le 19/05/2012 à 21h54
Finalement à trop vouloir interdire et condamner ces choix sexuels, on finit par ce faire plus de mal que de bien. Les conséquences : attribuer à tout le monde des fausses croyances et faire culpabiliser les personnes qui ne font rien de mal.

Deux hommes ou deux femmes dans le même lit n'ai pas sale. L'homosexualité n'est pas quelque chose de décevant. Les préférences sexuelles n' interfèrent pas dans la vie de tout les jours.

Je dis aux homosexuel de ne surtout pas entrer dans le jeu de tout ses homophobes qui prônent la violante et l'intolérance. Soyez plus évolués que tout ceux qui vous montreront du doigt. Vous n'avez aucune raison de vous sentir honteux du moment que vous resté intégre à vous même !

Par AnonymeLili, le 18/02/2011 à 15h16
Salut Nowhere26
Je comprends que tu te sente mal mais cela est normal car je pence peut être que tu es entrain de sortir du placard & que tu es peut être entrain de faire ton coming out après sa fais quand même 6 mois que tu as posté ton témoignage. Bisoux :)

avatar Par Nowhere26, le 26/09/2010 à 23h41
Bonjours à toutes et à tous =)

Bon j'avoue ne pas avoir tout lu car il y a quelques pages et il se fait tard.
J'ai 18 ans est je ne suis jamais sortis avec personne (sauf les amourettes de gamins) car impossible de ressentir des sentiments. Déjà ça c'est un problème pour le moins horrible car je le vie plutôt mal. Mais vous me diriez "Pourquoi tu nous dis ça ? On s'en fous !" et vous auriez raison mais ceci me sert d'introduction. En effet, du fait que je ne ressent rien pour personne m'a emmené à me poser la question de mon orientation sexuel. J'avoue avoir du mal avec les hommes car ils me mettent mal à l'aise alors que je me sens bien près des filles. En plus, dès que je fais des rêves "osés", c'est toujours avec des filles. Je pense donc être homosexuelle et j'avoue que j'ai du mal à l'accepter. Evidemment je n'ai absolument rien contre les homo, bis ou trans (j'ai un ami gay et une amie bi) et je les trouve au contraire très intéressant de parler avec eux car ils ont une grande ouverture d'espris (en tout cas c'est le cas de mes amis). Mais entre ce que je ressens pour mes amis et ce que je ressens pour moi-même, il y a une grande différence. Bon, dit comme ça, on dirait que ça m'est venue du jour au lendemain mais ce n'est pas le cas, ça fait 3 ans que je me prend la tête et j''en souffre. Ne ressentir aucun sentiment pour qui que ce soit et neplus en savoir où j'en suis c'est dur...

Donc voila, je suis complettement perdu et je souffre.

Si quelcun pourrait prendre 5 minutes afin de m'aider j'en serais ravie (dans ce cas envoyer moi un message pour éviter de polluer cette page ^^).

Merci d'avoir pris le temps de lire pour ceux et celles qui en ont eu le courage et désolé pour les éventuelles fautes d'orthographes.

avatar Par corenfouine, le 21/08/2010 à 04h39
Salut !
Walid tu a 12ans avent de le dire a tes parents attend au moins de grandir et de voire si un jour tu ne flash pas sur une belle fille après tu fais se que tu veux mais, un conseil plus tard ne laisse pas tomber l'école pour aller voire ton petit copain/ ta petite copine. (Je connais pas mal de gens qu'y pensais faire une vie en couple a 15ans..)
Aller ciao tout le monde.

Envoie ton témoignage

Pour participer, tu dois t'identifier.

Si tu n'es pas encore inscrit, fais-le, c'est gratuit !

S'inscrire