Tatouage phosphorescent !

Tu rêves de briller dans l'obscurité, d'épater la galerie sous les lumières bleues des boîtes de nuit ? Avant de succomber à la mode du tatouage phosphorescent, renseigne-toi bien !

Tasante.com, le 20/02/2009

Opinions, Témoignages (9)

avatar Par pooof, le 27/12/2010 à 00h22
De plus je souhaite ajouter quelques informations pour les intéressés :
- Ce tatouage n'émet pas de radioactivité.
- On peut se faire tatouer en France, un studio a Paris le fait (donc j'imagine que c'est légal).
- Avec un bon soin en post-tatouage, les "scarifications" disparaissent plutôt efficacement si on est observant avec son traitement "cicatrisateur".

Si ça vous intéresse vraiment, poussez vos recherches ;)

avatar Par pooof, le 27/12/2010 à 00h18
Je tiens a réfuter cet article qui dit qu'aucune étude n'a été menée sur ces molécules, mais en fesant une simple recherche, on trouve un article sur ce lien : http://www.tattoosfrance.com/tatouage-lumiere-noire-ou-blacklight/ qui nous informe que ce produit n'est pas cancérigène et ne contient pas les molécules dont vous nous parlez SK8COBCH ... Bien que je soit d'accord avec le principe de la phosphorescence, ici, on ne parle pas de PHOSPHOrescence mais de FLUOrescence, ce qui n'est pas pareil.

De plus, la longueur d'onde émise ne varie pas du tout. Une substance qui émet un photon de fluorescence (ou de phosphorescence), émet a une longueur d'onde constante, de plus, cette longueur d'onde étant plus élevée, l'énergie du photon sera inférieure au photon initial.

Ainsi, le photon émis par le pigment quasi invisible injecté va être d'énergie inférieure.

De plus, j'ai du mal a vous suivre, sachant que le derme est la partie conjonctive inférieure de la peau, cette zone est plus sensible (car pleine de fibroblastes qui peuvent se diviser) et qui ne possède pas de mélanine (pigment de l'épiderme qui va transformer les rayonnements UV en chaleur) et l'épiderme (épithélium de la peau), lui, possède des vésicules pleines de mélanines dans les kératinocytes, (mélanine synthétisée par les mélanocytes, cellules de l'épiderme au passage).

Ainsi, pour un tatoué, un photon peut, sans intéragir avec la molécule :
- Etre absorbé par la mélanine de l'épiderme.
- Etre absorbé par les couches inférieures de la peau (derme et plus profond) et provoquer une mutation de l'ADN (cancer possible)
- Etre absorbé par une cellule souche, provoquer une mutation de l'ADN (cancer possible, genre naevus ou mélanome (prolifération de mélanocytes par exemple)
en intéragisant avec la molécule :
- Etre réfléchi vers le derme, d'une énergie inférieure, donc moins de risques
- Etre réfléchi vers l'épiderme, d'une énergie inférieure, donc moins de risque.

Le problème réside dans le fait que l'épiderme va recevoir une dose plus importante de photons au final (même si les photons supplémentaires sont d'énergie plus faible), mais les parties inférieures seront "protégées".

Enfin, ceci n'est que mon interprétation, surement trop simpliste ... Mais toujours plus rigoureuse que celle de mon "confrère" SK8COBHC qui raconte pas mal de conneries ...

J'imagine que peu de personnes vont lire cet avis, mais je tiens a dire que c'est réfléchi, et basé sur des connaissances solides.

Merci

Par illaum, le 30/11/2010 à 02h41
cher Anonyme le 21 02 2009 à 06h06
j'aimerais savoir..... depuis quand tu as ce tattoo...

Anonyme, le 17/08/2009 à 02h30
Je trouve sa completement débile , de nos jours les gens font des choses completement absurde , le tatoo oui , mais sa !!

Par sexy-girl-62, le 24/06/2009 à 23h03
perso mwa pr m 16a jv aller a letranger pr pouvoirmle fer cr jkiff tp srx!!!!!!!!!

Par SK8COBHC, le 20/05/2009 à 14h48
un tattoo blacklight cest ULTRA CANCERIGÈNE


La théorie:

En fait, il faut savoir que la phosphorescence de ces encres est du à l'excitation des électrons de certains atomes.

Ces atomes une fois excité (état instable) "veullent" retourner dans un états stable pour celà, via une réaction quantique il transforme l'énergie qu'il ont en trop en un photon en lumiére dont la longueur d'onde varie en fonction de l'énergie du quantum.

Voila pour la théorie... Ensuite,

les conséquences:
Le problème est que ce photon est émis entre le épyderme et le derme. il faut donc qu'il les traverse (les photons sont émis dans toutes les directions (isotropie)

Le probleme est qu'une partie des photons émis n'arriveront pas à t traverser cette longue distance (à leur échelle).

Beaucoup d'entre eux vont interagir avec les atomes des cellules de la peau relachant ainsi l'énergie qu'il transporte.

Du coté du derme ca ne pose pas trop de probléme cette partie de notre corps à l'habitude de recevoir des photons et ces cellules sont faites pour les absorber grace à la mélanine.

Mais du coté de l'épiderme, les celulles ont beaucoup moins ou pas de mélanine, et donc l'énergie recu par les interactions photon-matière peut modifier, rompre des liasons atomiques . si les molécules modifiées sont celle de l'ADN, YA UN SOUCIS car l'information génétique peut etre modifiée, et si cette modification n'empéche pas la division celulaire, nous avons à faire à une celulle maligne, autrement dit un cancer

Conclusions:

Les encres phosphorecentes augmente sérieusement les risques de cancers de la peau d'une manière bien plus insidieuse qu'une sur-exposition au soleil car la source d'émision est directement dans la peau.

avatar Par twilight777, le 13/04/2009 à 00h14
C'est stupide car si on fais un tatooage c'est pour une signification ou alors pour certains pour se la péter mais si on veut se la péter ben mieux vaut en faire un qui se voit le jour

avatar Par Yann-XIII, le 12/04/2009 à 01h47
Sa doit etre frais mais voila pa envi davoir un cancer dc voila

Envoie ton témoignage

Pour participer, tu dois t'identifier.

Si tu n'es pas encore inscrit, fais-le, c'est gratuit !

S'inscrire