La circoncision : fantasmes et réalités

Les petits garçons la craignent, certains disent qu'elle augmente les performances sexuelles, d'autres qu'elle évite bien des petits problèmes médicaux....

tasanté.com, le 16/07/2010

Opinions, Témoignages (468)

avatar Par Tibeau15, le 30/04/2013 à 15h11
Détrompes-toi Johnny8194, chez vous au Canada cette mutilation sexuelle pose énormément de problème aussi, il y a plains d'intactivistes Canadiens, sans doute même plus que chez nous en France. Il faudrait que tu réfléchisses aux raisons étranges qui peuvent te pousser à souhaiter une mutilation et sans doute que cela va te passer quand tu auras compris ce que c'est réellement. Sans doute fantasmes-tu quelque chose de très différent de la réalité, car la réalité d'une mutilation sexuelle est tout sauf souhaitable. La réalité est une abominable destruction qui te handicaperait à vie et te ferais perdre énormément de capacité au plaisir sexuel ( sans même parler de l'aspect symbolique et du fait de devenir malgré soi à vie ensuite, le porte drapeau de religions extrémistes décriées etc ). Ce n'est pas pour rien si il y a de plus en plus de victimes qui osent se battre aujourd'hui contre cette horreur et quand on sait la difficulté de simplement oser aborder le sujet, c'est qu'elles doivent sérieusement en souffrir. Regarde déjà toi-même tu expliques que tu n'oses pas en parler à tes parents alors que tu es intacte et bien sache que c'est encore bien plus difficile dans l'autre sens, surtout qu'il faut alors non seulement briser cet énorme tabou mais en même temps assumer son handicape publiquement ensuite et forcément d'une manière ou d'une autre, en jeter la responsabilité à la face de ses parents. Donc si ces victimes le font, c'est qu'elles souffrent réellement énormément, tu peux le croire...

Bref, tu n'imagines pas la chance que tu as d'être intacte et tu fais surement une erreur quelque part ( peut-être confonds-tu un fantasme imaginaire avec une réalité terrifiante ) mais en tous cas, si tu veux en parler ( sans être jugé d'un point de vue personnel sachant que tu pourrais même rester anonyme ) sache que j'anime régulièrement des conférences anti-circoncision et ( bien que j'ai compris que ta démarche actuelle soit plutôt à l'inverse ) tu pourrais venir y participer, je peux t'y inviter sans problème, tu pourrais avoir des infos importantes pour toi que tu sois on non d'accord sur le fond avec nous.

N'hésites-pas à me faire savoir si tu veux participer, ça pourrait te servir... Amitiés.

avatar Par Johnny8194, le 28/04/2013 à 01h49
Bonjour je suis canadien et je voudrait être circoncie. Chez nous la circoncision n'a aucun problème. J'ai leur de l'annoncer à mes parent pcq je suis très gêner de parler de ce sujet. Juste à penser. Comment faire?

avatar Par Tibeau15, le 07/02/2013 à 05h23
Nous sommes d’accord je pense à 100% en effet sur la première partie : Criminaliser les cas de ces mutilations lorsqu’il s’agit d’enfants victimes puisqu’ils n’ont alors pas pu donner de libre consentement éclairé et qualifier de bouchers à radier de toute urgence de l’ordre les fous qui ont mutilés de la sorte des adultes avec leur libre consentement éclairé mais en faisant une énorme erreur médicale irréparable.

Par contre pour le reste, une fois l’irréparable commis d’une façon ou d’une autre, je ne pense pas comme toi ( ça ne veut pas dire que ce soit forcément moi qui ait raison d’ailleurs mais ) moi, je ne crois pas qu’il soit possible de réparer quoi que ce soit pour les victimes dans l’état actuel de la science malheureusement. Donc encore une fois, la seule solution est la fin totale et définitive de ces mutilations. Et si l’on doit proposer quelque chose en effet aux victimes, je ne pense surtout pas qu’il faille aller dans le sens que tu proposes ( je comprends que ce soit tentant mais c’est à mon avis une très grosse erreur ), car elles sont déjà détruites physiquement et psychologiquement de telle manière que tout ce que tu pourrais leur proposer dans le sens de ce que tu évoques ici, ne peut que les enferrer encore plus. Je sais que c’est difficile à comprendre mais c’est exactement l’analogue des victimes de viols, tu ne peux absolument plus réparer en essayant de leur trouver des moyens d’avoir des rapports sexuels différents. Ce qui est détruit est détruits, on ne peut absolument plus rien y faire. Par contre, on peut et à mon avis on doit, leur proposer de se reconstruire différemment, en les aidant à poursuivre leurs bourreaux ( légalement ou même autrement ) pour arriver à inverser le sens de la victimisation. Je suis absolument convaincu que c’est le seul moyen même si je sais parfaitement que ce n’est pas le discours classique, c’est la vérité qui doit triompher, sans quoi de toutes façons c’est insoluble.

Et encore une fois, je ne suis pas ici à titre personne, je suis sur le Net pour combattre un crime, c’est un engagement que j’ai pris pour pouvoir me regarder plus tard dans ma glace sans avoir à baisser les yeux ce n’est pas à la suite du fait que je me serais moi-même découvert un jour victime de ce crime. Sinon, je ne serais pas là d’ailleurs, j’aurais résolu la question d’une toute autre manière, autrement plus expéditive tu peux me croire, je n’aurais pas eu besoin de la justice.

Pour te répondre malgré tout complètement et honnêtement ( mais sans entrer dans des détails que je ne donnerais pas sur le Net ), je peux aussi m’estimer indirectement victime de retombées de ce crime mais ce n’est pas la raison qui m’a poussée à devenir intactiviste, puisque c’est étant intactiviste que j’ai pu le comprendre. Donc oui j’ai une rage absolue que rien ne saura jamais calmer contre cette abjection innommable, oui, il n’est rien au monde que je puisse haïr viscéralement au point que je hais cette mutilation, mais non, ce n’est pas à titre personnel, c’est réellement comme je te l’ais dit, après avoir rencontré des victimes et donc vue dans la réalité, à quel point elle est effectivement haïssable. Oui, j’ai des comptes à régler avec certains et ils se régleront tu peux me croire mais non, ce n’est pas ce que tu sembles penser, c’est plus complexe.

Par scientific, le 02/02/2013 à 00h56
Salut tibeau15, je suis d'accord 100% avec toi.
Il faut intervenir avant que les mutilations ne se produisent.La prévention est plus efficace que les réparations.
Quoi penser des chirurgiens qui font trop vite des opérations sans proposer des solutions non invasive comme l'assouplissement du prépuce??
Autre chose, il faut absolument laisser une possibilité aux victimes de trouver une solution: pourquoi pas l'étirement de la peau de la verge au dessus du prépuce comme les cannadiens?
Mais toi, Tu était trop petit pour te défendre?, as t'on touché à ton intégrité physique pour avoir la rage qui t'habite?
Tant que l'on est vivant, on a pas dit son dernier mot....et on peux encore manoeuvrer, prendre son destin en main et aider les autres.

avatar Par Tibeau15, le 01/02/2013 à 14h26
Malheureusement, c'est plus compliqué que ça. Une fois mutilé, tu peux sans doute déformer encore plus le reste pour essayer de masquer une partie des dégâts mais plus rien ne permet de réellement retrouver un organe valide. On ne peut pas conseiller aux victimes ce type d’expérience parce que c'est une démarche qui est bien trop intime pour pouvoir venir de la sorte. Ce qui compte avant tout, c'est de surtout mettre fin au crime et qu'il n'y ait plus jamais un seul enfant au monde qui puisse encore y passer. Une fois violé mutilé et défiguré corporellement, plus rien ne peut sortir la victime de cette déchéance, plus rien. C'est pourquoi nous disons : PLUS JAMAIS CA !

Par scientific, le 31/01/2013 à 21h24
Salut Tibeau15, Si tu connais des personnes qui ont été circoncis contre leur gré ce que je considère aussi comme une mutilation indigne de notre civilisation, dis leur qu'il semblerait qu'ils peuvent par la technique d'étirements (stretching) se refaire un prépuce, il faudrait voir sur les forums cannadiens ou américains.
Il parait qu'il faut 2 ans pour avoir l'équivalent du prépuce original, mais le gland est à nouveau protégé et perdra moins de sensibilité.
bonne continuation pour ton noble combat pour les autres, il devrait y avoir plus de personnes comme toi.
Moi, de mon côté, j'essaye d'informer des techniques pour se débrouiller seul sans aide quand on est menacé de circoncision parce que on a un phimosis.
Encore bravo et merci au site pour les exercices d'assouplissement du prépuce
Salutations

avatar Par Tibeau15, le 31/01/2013 à 13h34
Non, je ne me bats pas ici à titre personnel, je suis intactiviste depuis que j'ai fortuitement connu des victimes de cette immonde mutilation sexuelle et que ( après recherches pour comprendre ce qui c'était passé ) je me suis rendu compte qu'en France, la parole était totalement interdite sur ce crime. Aujourd'hui ça va un peu moins mal, notre mouvement intactiviste commence à faire réellement du bruit mais force est de constater qu'en France nous sommes encore en retard. C'est pourquoi il aurait été bien que tu ais pu assigner mais s'il y a prescription tu serais à tous les coups débouté, c'est dommage.

Par scientific, le 30/01/2013 à 21h47
Bonsoir tibeau 15.
Malheureusement pour moi, il y a prescription: + que 35 ans en Belgique, + que 38 ans en France.
Dis moi, as tu mal vécu la visite médicale scolaire??
Moi et mes copains de classe on nous a mis dans une position très éprouvante physiquement pour nous faire des manipulations sexuelles.
J'ai très très mal vécu cela, en fait nous avons été traité comme du bétail, et j'ai somatisé cela en agression sexuelle.

Envoie ton témoignage

Pour participer, tu dois t'identifier.

Si tu n'es pas encore inscrit, fais-le, c'est gratuit !

S'inscrire