Jamais comme il faut ? Pour les filles

Trop ou trop peu ronde, cheveux trop raides ou trop frisés, tu te plais pas trop comme t'es ! T'inquiète, les mecs ne te voient peut-être pas comme toi ! Alors dis pourquoi tu veux toujours être différente ? Et mate l'avis des mecs

Retour au forum

Je craque pour un rien, conseils ?

Bonjour,

Tout d'abord, je suis consciente que j'ai une chance énorme d'avoir ce que j'ai (santé, famille, amis) et je ne veux surtout pas me plaindre mais je cherche juste des conseils car j'ai l'impression de sombrer dans la folie.

En résumé, ces temps chez moi c'est vraiment pas la joie (dans ma famille : dépression, maladie, autres problèmes), et je n'ai pas d'échappatoire, les cours non plus, car pas mal des gens avec qui je traine me font comprendre que moi j'ai juste eu de la chance d'avoir réussi mon premier semestre et que je ne le méritais pas blabla
Puis, mon seul hobby (que je ne pratiquais qu'en vacances vu que je n'ai plus le temps) a été totalement gâché par certaines personnes, donc byebye le cheval que j'adorais et dont je m'occupais quand je pouvais depuis des années...

Mon copain a aussi quelques soucis en ce moment, et on s'engueule souvent à cause de tout ça et ça non plus ça ne nous ressemble pas.

A force qu'on me le dise ou fasse comprendre, j'ai l'impression que tout est insurmontable, les cours, le quotidien, que je suis vraiment une m**** et que j'arriverai à rien à part pourrir la vie des gens
etc je pleurs souvent pour rien, je n'ai quasi jamais faim, je n'arrive pas à dormir, je suis tout le temps en mode "panique" et c'est pas moi tout ça !

C'est pourquoi je vous demande conseil, comment ne pas se laisser abattre par ce qui arrive aux autres ? Comment réussir à passer outre les critiques, les coups bas, les insultes ? Bien sûr j'ai beau dire ça me touche et m'en convaincre mais tôt ou tard je craque.

Merci d'avance

18/02/2014 à 16:05

Répondre à ce message

 
Répondre  Lesa4589   18/02/2014 à 17:56

Laisse les gens qui te critique que tu soit parfaite, normal sa sera jamais a leur goût ils critiqueront tous le temps les gens qui croiseront

Profite de la vie, y'a des gens qui n'ont pas tous ce que tu as y'en a même qu'on pas de famille alors sourit a tous ce qui peut te tendre la main profite de la vie et voie que le bon côté des choses, les autres ils ont leurs familles leurs ami(e)s pour les consolé ne t'abat pas sur leurs sort .

 
Répondre  Aymcay   18/02/2014 à 20:11

C'est pas parce que extérieurement tu as tout que tu es heureuse... Laisse tomber les autres, c'est vrai que avoir un copain, c'est doit disant mieux que d'etre celibataire, mais ca apporte d'autres problemes ect...

Le mieux, c'est de te trouver un nouveau truc que tu fais seule pour extérioriser... J'était un peu comme toi à un moment, et jme suis mise à l'escalade, et un peu à l'equitation, avec des gens completement extérieur, je me suis fait d'autres amis ect et surtout, c'est creuvant physiquement, et ca demande plein de concentration, donc ca permet de se vider un peu =) C'est pas LE conseil, ca vaut ce que ca vaut, mais en tout cas, je comprend ce que tu peux ressentir, c'est comme une amie a moi qui me disait "toi au moins, tu as connu ton grand pere, te plaint pas" alors que je lui disait que mon grand pere avait un cancer super méchant et sans doute génétique... (fin du racontage de vie ^^ )

 
Répondre  Venx   18/02/2014 à 23:16

Merci pour vos réponses.

Lesa4589> personnellement, lorsque je me dis qu'il y a pire cela ne m'a jamais réconforté bien au contraire, cela ne fait que renforcer ma tristesse pour les autres et ma peur (je suis peut-être bizarre mais bon^^). Mais par contre oui je sais que je n'ai pas le droit de me plaindre, car j'ai énormément de chance. Quand je disais les "autres" ça comprenait aussi ma famille, un de mes parents est dépressif depuis pfiou aussi longtemps que je m'en souvienne et c'est de pire en pire et c'est pas forcément facile à "supporter" tous les jours, mes grands-parents vont très mal, etc, des amies dépriment parce qu'elles ont loupé leur exas mais quand j'essaye d'être gentille ça me retombe dessus " parce que moi j'ai réussi" . Donc de ce point de vue là, je ne suis là ni pour ma famille ni pour mes amis ^^

Aymcay> je me sens moins seule à "vivre ça" c'est rassurant d'un côté. C'est sûr que célib ou en couple y a ses avantages et problèmes. Merci pour le conseil, le truc c'est qu'avec la fac je n'ai vraiment plus le temps de rien, avant je m'accordais d'aller monter à cheval 1x tous les 4 mois mais là au vu de ce qui c'est passé avec certaines personnes je pense que c'est fini tout ça.
Je suis désolé pour ton grand-père plein de courage à vous.

 
Répondre  Aymcay   19/02/2014 à 23:52

On a le temps qu'on s'accorde aussi.. Tu passe combien de temps devant la télé/ le pc? Fin j'ai une fac tres prenante, jsuis en médecine, j'ai cours tous les matin de 8h a 12h, j'ai stages tous les aprem de 14h a.... quand ils nous laissent sortir donc entre 17h et 21h, faut que je bosse mes cours à coté, et je trouve le temps de faire du sport, de me faire de nouveau amis, de vivre avec mon mec, d'etre falucharde, de sortir...

Alors oui, je passe bcp moins de temps à glandouiller mais justement, j'ai moins de temps pourpenser à mes problemes..; fin c'est con, mais etre tout le temps en action , ca fait que j'ai plus trop le temps de penser à mon nombril, à ce qui va pas ou ce que je vis mal

Une derniere chose : j'ai passé 1 mois à etre infiniement triste et à pleurer trois fois par jours sans savoir pourquoi, et enfait, c'etait ma pilule . je dis pas que c'est ca pour toi, mais ca peux jouer

 
Répondre  Venx   20/02/2014 à 13:07

Merci pour ta réponse.

Au risque de paraitre ridicule je passe en tout environ 30 min a midi à "glander" c'est a dire manger, ranger mes affaires, allumer mon pc pour bosser et parfois moins de temps, ensuite je bosse non stop jusqu'à environ 20h ( à cette heure-ci je mange +parle à mon copain) vers 21h (parfois avant dépendant de ce j'ai le lendemain) rebosse jusqu'à 23h30-minuit parfois plus. Et mes horaires de cours sont pas non plus géniaux . Si je bossais moins je serai totalement à la masse déjà que j'ai l'impression de jamais en faire assez... Mais c'est toujours entre le trajet fac-maison que je me torture avec toutes ces pensées et la nuit quand je vais me coucher.
Ps: le weekend je bosse de la même manière qu'en semaine donc je passe pas des masses de temps à "glander" sauf cas exceptionnel donc franchement à moins de bosser moins je trouverai pas de temps pour faire du sport : s
Je prends pas la pillule mais je devrai sans doute bientôt aller faire un bilan sanguin ^^

 
Répondre  Aymcay   20/02/2014 à 13:33

mais tu fais quoi comme études? t'es en prépa? Et aller à la fac à vélo avec de la musique? Comme ca, t'as 0 moments "vides"

 
Répondre  Venx   20/02/2014 à 23:35

Là, où j'habite les prépas n'existent pas à part en fac privée, je suis en 1ère de pharma mais c'est pas mal sélectif et y a pas mal d'échecs...les gens avec qui je traine qui bossent moins que moi n'ont d'ailleurs pas réussi leurs exas du 1er semestre. Voilà pourquoi je me donne autant en espérant que ça passe.
Merci du conseil, j'y vais déjà souvent à pieds avec de la musque ou au téléphone mais c'est vrai que le vélo serait pas mal pour éviter de parler à x,y,z qui risqueraient de me rabaisser ou autre ^^

 

S'inscrire