Tes trucs pour penser positif.

File un coup de main à ceux qui vont pas bien. Quand on parle tout va mieux. Donne tes conseils, tes témoignages, par rapport à la vie, par rapport à la mort, ça peut aider ceux qui ont des idées noires. C'est ça la solidarité.

Retour au forum

(Presque) Tentative de Viol...

Aujourd'hui, alors que j'étais avec une amie, assise dans l'herbe, un homme c'est arreté & ma copine s'est levée pour aller le voir, croyant qu'il chercher son chemin. Et là il lui dit : "Non, c'est ta pote que je veut voir." Moi qui n'entendais rien & qui voyais que ma copine étais extra génée, je m'approche & il me dit : "Sa te dit ?" (j'imagine quoi...). Là, j'ai un peu paniquée, et ma copine & moi commençons à ramasser nos vélos pour partir. Le mec nous suit & me dit (presque menaçant) : "Alors, tu m'a pas répondu ?" Là je m'énerve et lui crie non, laissez moi ! Il nous a ensuite suivis, puis nous avons réussi à lui échapper...
Que faire pour "oublier" sa ? Je vois des violeurs partout !!

05/05/2011 à 21:16

Répondre à ce message

 
Répondre  ambu3   06/05/2011 à 13:01

il serait bien que tu en référe a la police pour que d'autre jeune fille ne sois pas violer sa t'enleveras déja un poids de la conscience deuxiéme chose en parler avec une personne proche qui pourrais t'écouter et te conseiller ou suivre l'équipe psychologique de la police je veut bien rester a ton écoute en message privée si tu trouve personne pour en parler et t'exprimer mais je sais se que ut peu ressentir dans ces moment la

 
Répondre  xx-dark-dolly-xx   07/05/2011 à 17:22

ça t' a choqué, ok, ça se comprend! y a rien pôur oublier, ça se fera tout seul. le truc c' est de pas essayer d' oublier justement. parce que plus tu vas le faire, plus tu vas y penser et plus ça va rester imprimé dans ton cerveau.

 
Répondre  Stolen   08/05/2011 à 18:34

Je comprends bien que cela ai pu te faire très peur. Et d'effectivement tu t'es sentie grandement menacé dans cette situation. Il n'a rien tenté mais c'était tout comme.

Tu n'oublies rien, mais tu vis avec.
En tout cas, tu ne dois surtout pas culpabilisé si tu te sens mal. Car une tentative de viol, c'est les même conséquences que pour un viol même. Là c'était "presque" une tentative selon toi donc c'est que psychologiquement, tu as eu la réaction d'une vrai tentative de viol. Je ne dis pas qu'elle est fausse, car effectivement d'après ce que tu nous décrit là, ça aurait très bien pu être possible. Ca s'est arrêter au stade juste avant.

Donc dans un premier temps, soit fière de toi car tu as réagit très vite et tu as démontré que tu peux te protéger. Tu as eu emprise sur la situation et tu as réussis.


Je n'ai pas grand chose à te conseiller, pour le moment essaies de te reposer, évites de rester seule et parles en aussi souvent que tu en ressens le besoin. Ne minimise pas ce que tu ressens car ce ne sera pas absurde.
Tu le vis mal et c'est normal, mais justement après ce moment de repos essaies de faire la part des choses en travaillant sur ce qu'il s'est passé sur ce qui te fait du mal dans tout ça.

Si cela t'obsède et que tu angoisses trop, que tu souffres alors n'hésites pas une seule seconde à consulter un psychologue, il est fort possible que tu en ais besoin à la suite de cet événements pour reprendre confiance et ne plus avoir peur.


D'ailleurs, n'attends pas, tu peux en parler à tes parents, pour qu'il comprenne ce que tu vis en ce moment. De plus tu peux même aller le signaler à la police, car il a demandé quelque chose sans dire ce que c'était mais le fait qu'il t'ai coursé avec ton amie montre bien qu'il avait l'intention de quelque chose. Bref, tu peux déposer une main courante car en plus avec ton amis il y a témoin, donc ce n'est pas parole contre parole. Enfin ça tu n'es pas obliger de le faire, si tu ne te sens pas.

Mais parles en au moins à tes parents et aux personnes qui sont proches de toi, si ça ne va pas mieux, et que ça te fait du mal, n'hésites pas à demander un soutien psychologique.

Pour le moment extériorise à fond tout ce qu'il se passe dans ta tête, parles en, fait une activité pour extériorisé tes peurs. Et surtout si tu as peur, demandes à ce qu'on t'accompagne quand tu es dans la rue. Courage. Et n'hésites pas à me contacter si besoin.

Pour la messagerie, rappelez moi le nom du poste en question, merci

 
Répondre  choupettedesandes   15/05/2011 à 23:02

J'ai vécu un peu la même chose que toi NafNafGirl, sauf que moi je le connaissais et que c'est allé + loin, sans pour autant aller jusqu'au viol à proprement dit. Sa s'est passé il y a presque deux ans, j'en ai parlé à une seule personne mais 5 mois apres. J'ai eu du mal à faire confiance aux garcons apres sa. C'est arrivé entre ma 3eme et ma 2nde. 2nde : arrivée dans un lycée ou je connais personne, les 1ersmecs qui ont voulu sympathiser avec moi se sont faits rembarrer.. Pis y'en a un qui a "cru deviner" (sa soeur a été violée), il a esayé de savoir si il avait vu juste, et des que j'ai compris ce qu'il voulait entendre, je me suis effondrée dans ses bras.. c'est le seul qui est au courant, il est devenu comme un frere pour moi, en l'espace de qq mois. On se disait tout. Ajd, je suis en 1ere, mais pu dans le mm lycée que lui (j'ai démanagé), je vis a 600km de lui mais on garde tjrs contact, sa fait du bien.
Tout ce que je peux te dire, c'est qu' "essayer d'oublier" sa marche pas. Sa reviendra forcément, tot ou tard.. Parles en a qqn de confiance.
Bizz, bon courage miss :)

 
Répondre  nono1134   17/05/2011 à 21:03

Il faut que tu en parles. Si tu gardes tout pour toi, ça ne passera pas. C'est difficile d'en aprler c'est vrai, c'est en plus vraiment très très choquant, mais t'as pas le choix... Tout est dis dans ma signature! C'est exactement le genre de chose qui ... m'écoeure, à un point innimaginable... et le silence est alors guidé par la peur d'accepter ce qui s'est passé (quelque soit ce qui s'est passé), la peur de la réaction de nos proches, et la peur même que quelque chose nous tombe dessus (on sait jamais ce que c'est hein, mais la peur est là, que ça soit le ciel qui nous tombe dessus, une espèce de punition, un ménir... bref c'est qu'une peur! C'est du VENT qui nous tombe dessus!).
Le problème, c'est que ce silence peut nous détruire avec le temps, et peut sauver les enfoires qui ne sont pas dénoncé... fais une description de lui parle à tes aprents et fais quelque chose pour toi, pour oublier, mais aussi pour que les authorités connaissent ce mecs. FDait, le vraiment! Il y a peut être d'autres fille sou garçon qui ont eu moins de chance que toi avec ce mec...

Le tabou sauve les criminels et tue les victimes. Alors parlez!

 
Répondre  lalyna   30/05/2011 à 18:49

je pense que tu devrais en parler a tes parents et te rendre a la gendarmerie pr donner une description de cette homme

 

S'inscrire