Tes trucs pour penser positif.

File un coup de main à ceux qui vont pas bien. Quand on parle tout va mieux. Donne tes conseils, tes témoignages, par rapport à la vie, par rapport à la mort, ça peut aider ceux qui ont des idées noires. C'est ça la solidarité.

Retour au forum

Pas confiance en moi,peurs,triste ....

Salut,

Mon problème et d'ailleur je me sens vraiment mal c'est que je n'arrive pas à m'affirmé en vers les autres ni à me défendre,je n'ai pas confiance en moi et je pers tout mes moyens quand je suis face à une situations difficil,j'ai 14 ans et niveaux ami/e c'est pas supert,je m'isole et reste dans mon coins .Alors je pleur,je pleur,je pleur et je parle oui mais je parle mais le probleme c'est qu'on pense que je pleinds tout le temps et un jour m'a mere ma dis '' le jour ou tu arretera de te pleindre je serai la plus heureuse'' sa m'a fais mal ce quelle m'a dit petetre qu'elle était énnerver sur le coup mais je n'aime pas que les gents pensent sa de moi. Parce que le fait de ne pas arriver à me défendre,je part me réfugier quelque part et vers un adultes qui saurait m'aider,parce que j'ai peur. J'aissaie de changer sa,je vois un psy depuis un certain temps et sa m'aide sur certaines chose mais pas sur celles la. Est-ce-que quelqu'un à vécu la meme chose?? et à réussis à surmonté sa?. en septembre je change d'établissement mon reprendre tout à zéro et j'ai vraiment envie de passer une bonne année. J'en peu plus car sa n'a pas commencer que cette année c'est depuis le primaire.

:) merci d'avance pour ceux qui me répondrons.

(PS: désoler pour les fautes d'hortographes.)

25/07/2011 à 23:01

Répondre à ce message

 
Répondre  kassixx   31/07/2011 à 15:17

Hello!
Déjà te dire que ça me rassure beaucoup de savoir que tu es suivie par un psy, et aussi que tu changeras bientôt d'environnement. Je pense que c'est deux très grandes ressources pour toi. Tu pourras vraiment recommencer de zéro, rencontrer des nouvelles personnes qui n'ont pas déjà une idée pré conçue de l'ancienne toi.
Perso ça m'est arrivé un peu aussi, en moins fort, à 13 ans. J'avais de fausses amies, je restais avec elles parce que j'avais personne d'autre, elles étaient pas méchantes directement mais j'ai appris par la suite qu'elles se moquaient de moi et me trouvaient ringarde. Je pense avec le recul que c'était beaucoup lié à notre âge, le début de l'adolescence. Moi j'étais en retard sur les autres, j'ai eu mes règles tard, ces filles-là étaient déjà réglées depuis un moment, draguaient les mecs et moi j'étais à des km de ça! La solution a été de me rapprocher de filles de ma classe que je trouvais sympa mais avec qui j'avais peu de contacts. J'ai pu parler avec elles de choses qui m'intéressaient plus, sur lesquelles je pouvais dire quelque chose, plutôt que d'écouter les autres passivement.
Je pense que te concernant, le temps fera déjà beaucoup! 13-14 ans c'est pas un âge génial, y'a plein de trucs à gérer.

Sinon, concernant l'affirmation de soi, je sais pas de quelle école est ton psy, mais il y a une école spécialisée dans cette question, c'est les psychothérapeutes cognitivo-comportementaux. Ils font des thérapies brèves où ils ne travaillent que ça: comment aller vers les autres, oser parler, dire son avis, ne pas se faire marcher sur les pieds.

Et enfin, pourquoi tu dis que ton psy ne s'occupe pas de cet aspect? tu lui en as parlé? il pourrait le faire aussi! Et concernant ta mère pour qui tu fais que tu plaindre, peut-être ce serait bien que tu lui écrives une lettre où tu lui dises ce que tu ressens, le "pourquoi" de tu as l'air de te plaindre, parce qu'au fond c'est pas des plaintes, c'est quelque chose de plus profond. Peut-être aussi que ça aiderait que ton psy et toi organisiez une séance avec ta mère, où elle puisse entendre ce qui est dur pour toi, sans rester avec cette "surface" de "elle fait que de se plaindre".
Courage!

 
Répondre  Elwise24   02/08/2011 à 10:15

Merci kassixx :)

Tu as surement raison,ma psy est vraiment quelqu'un de bien enfin c'est mon opignion.Sa m'a beaucoup aider par rapport à certaines choses,je lui ai déja parler de sa mais on n'est pas vraiment entrer dans le sujet je vais quand meme lui en reparler. Ce qui me rassure d'un coter c'est que je ne pense pas etre la seule dans ce cas et c'est pour sa qu'il m'étais important d'avoir l'avie d'autres personnes qui ont vécu sa ou à peu près la meme chose. C'est vrais qu'il faudrait deja que je prènne confiance en moi pour ensuite réussir à surmonter mes peur et à me défendre et je vais tout faire pour y arriver. En tout cas merci beaucoup de ton aide :)

A bientot

 

S'inscrire