Au lit...

Des erreurs, tout le monde en a commises en plein câlin encore plus, puisqu'il n'y a pas de règles en matière de sexe !!! Sur le coup ça nous freine un peu, mais avec du recul, on s'en amuse !!! Alors fais nous part de tes expériences foireuses mais drôle

Retour au forum

Viol, agression, ou simple délir ?

Bonsoir,
J’étais avec un garçon avec qui j'ai déjà couché plusieurs fois mais qui n'est pas mon copain. Malgré ma majorité, il est bien plus âgé que moi et ayant assez peur des jugements et autres je refuse une relation officielle.
En bref, pour la deuxième fois consécutive, lui voulait absolument essayer la sodomie. Je l'ai pratiquée une fois, en me forçant, pendant 3 secondes. Il est donc évident que je le repoussais mais il insistait malgré mes reculs mes refus et autre. (Ca se voyait que je ne voulais pas !) pendant 20min... puis il a recommencé aujourd'hui mais avec plus d'insistance, seulement avec le doigt. Evidemment, je me cabre/recule/protège mais il ne faisait que écarter mes jambes, me ramener vers lui ect. Etant (trop) timide je n'ai pas su lui dire de vive voix donc il attendait que je me détende pour réessayer. Il me disait de me détendre parce que sinon ça n'allait pas marcher. A un moment croyant qu'il avait arrêté je me suis détendue puis j'ai sentie quelque chose et entendu "Eh voilà, tu vois". Je l'ai immédiatement repoussé dans une certaine panique.
Il a fallu que je le rejette complètement en sanglotant pour qu'il comprenne. Il s'est arrêté, ne s'est pas excusé, mais m'a prise dans ses bras sans plus retenter.
Est ce que j’exagère, que je l'ai mérité parce que je n'ai rien dis ou j'ai raison de me poser de telle question...?

06/08/2014 à 19:23

Répondre à ce message

 
Répondre  PetiteArlue   06/08/2014 à 23:39

Sérieux, tu te poses vraiment la question ?

Un viol c'est quand on subit quelque chose qu'on ne voulait PAS faire. Il voulait tenter la sodomie, tu as dit non, il l'a fait quand même. Il te faut quoi de plus pour capter ?

Bref, sors de ton monde de bisounours et arrête de voir ce cinglé! Mieux, appelle la police! Quand on dit non, c'est non! Raconter ton histoire comme si c'était une aventure de fiction à l'eau de rose ne la rendra pas moins affreuse! Sérieux, je me demande vraiment pourquoi tu viens nous demander ça alors que c'est CLAIR que ce mec est un connard qui ne connais pas le respect des limites des autres.
Si lui est un connard et un violeur, toi tu n'es pas très futé...

 
Répondre  ambu3   07/08/2014 à 13:31

pour moi c'est un viol
petitarlue je te trouve fort dure avec elle ok elle est peu être pas futé comme tu dit mais une personne violer a déjà assez dure a en parler si en plus on les met sous pression c'est la connerie assuré on est pas la pour les juger pour apporter nos connaissance et essayé de les mettre sur le droit chemins

 
Répondre  Numero5   07/08/2014 à 19:42

Magique le commentaire manichéen
Oui remet en cause sérieusement ta relation avec cette personne. Après de là à engager des poursuites contre lui... ^^' Baaaah fait le si tu penses que c'est nécessaire mais bon et que tu as subit un préjudice.

 
Répondre  Effystonem   07/08/2014 à 20:41

Si cest pour répondre comme ça je me passerais de vos messages ! J'y connais rien moi la dedans, j'ai été d'accord pour qu'on se voit alors parler de viol me semble très largement exagéré. Je ne vois pas le rapport avec le fait d'être futée ou non, je ne sais juste pas quoi penser. Ce pourquoi je posais la question. Et je ne peux pas porter plainte parce que ça va me retomber dessus ! Je ne compte plus voir ce garçon et merci de la réponse, si délicate fut elle

 
Répondre  PetiteArlue   07/08/2014 à 22:17

Pour la posteuse : Ce qui n'est pas futé (et attention, je dit FUTÉ pas ''imbécile'' ou ''idiote'') c'est de te demander s'il s'agit d'un délire ou de dire simplement ''J'y connais rien''. J'essaie de te réveiller et de te faire prendre conscience de ce qui se passe LÀ maintenant. Je n'essaie ni de te faire peur, ni de te rabaisser (encore que la populace est très chatouilleuse là-dessus et prend n'importe quel propos bourru comme une flambée de va-te-faire-foutre-t'es-trop-conne). Je veux te montrer que quand on a une vie sexuelle, il est des choses que l'on ne PEUT PAS oublier.

1- C'est NOTRE CORPS. On en fait ce qu'ON VEUT.
2- Il faut savoir dire NON. Le ''NON'' est un pouvoir, si tu ne peux pas dire non, tu seras à la merci de tous les êtres malveillants (et attention! Pas seulement dans la sexualité! Tu te feras aussi abuser (pas sexuellement nécessairement) au travail et dans tes amitiés aussi).
3- Lorsque quelqu'un transgresse cette limite du ''MON CORPS'' contre notre gré, il y a des conséquences, DIRECTEMENT. MÊME si tu était d'accord au début. MÊME si vous aviez décidé de vous voir. MÊME si tu étais saoule et que tu as dit oui. MÊME si c'est pour tenir une promesse ou un chantage. Si tu ne prends pas MAINTENANT conscience des limites que les autres n'ont pas le droit de dépasser concernant ton intimité, je ne donne pas cher de ta peau. Tu DOIS t'y connaître, tu n'as pas le CHOIX.

Tu n'es pas futé ici en ne sachant pas où sont les limites de ton corps et de ce que tu veux. C'est DANGEREUX. C'est une éducation qu'il FAUT avoir et ce, dès la plus tendre enfance!! Ça n'a rien avoir avec le fait d'avoir les idées mélangées ou d'être effrayées parce qu'on vient d'être traumatisée, c'est une notion qu'il faut avoir intégré tout petit! (Par exemple, en refusant de se laisser toucher par les «méchants étrangers qui donnent des bonbons aux petits enfants»).

J'espère avoir été assez clair sur l'urgence que tu as de t'informer et de prendre conscience de ton ''Moi'' et de ce que tu ne peux-veux pas accepter. L'urgence que tu as d'apprendre à dire ''Non''.

 
Répondre  Middays   09/08/2014 à 18:26

Franchement, ne perds plus ton temps avec lui, un non est un non et il est clair que lui s'en fichait pas mal de ton avis, ce qui constitue pour moi une agression...

Après, de là à partir dans des histoires de viol ou autres, je ne sais pas mais il est clair que toi, tu ne dois plus voir ce type car il ne te respecte absolument pas, il t'utilise pour réaliser ses fantasmes, même si tu n'es pas d'accord (ce que je trouve immonde) et toi, de ton côté, faut absolument que tu aies assez de fermeté pour appuyer tes propos, affirme tes non, c'est pas quand on en arrive aux pleurs qu'il faut arrêter ou tu vas virer dégoutée de la sexualité

Un mec qui me fait ça, qui essaie après un seul non, il se prend une baffe du feu de dieu. Fais attention à toi, n'hésite plus jamais à affirmer tes positions concernant ton corps

Middays, de retour de temps en temps :)

 
Répondre  PetiteArlue   10/08/2014 à 01:43

Une baffe du feu de Dieu. Ça ça parle comme image!!

 
Répondre  Ta-sante   16/08/2014 à 11:34

De toutes façons ne t'inquiètes pas, il n'y pas que toi que PetiteArlue critique et juge comme ça, elle le fait à tout le monde! Ne fait pas attention à tout ses commentaires...

OUI! C'est du viol! Tu l'as repoussé, tu lui a dit non donc c'est clair...

Il faut que tu ailles porter plainte contre lui!

 
Répondre  JustLikeADream   27/08/2014 à 14:51

Ce post date mais au vu de ta façon de répondre PetiteArlue je suis un peu indignée ! Elle vient pour demander conseil pas pour se faire envoyer chier. Je ne suis pas étonnée qu'elle s'est poser la question 2 secondes tout le monde ne sait pas où le viol commence exactement, en effet elle a subit un attouchement et devrait en parler IRL plutôt qu'ici mais si ça peut l'aider de venir en parler sur le forum je ne vois pas le problème. Soyez plus indulgents sérieux.

 

S'inscrire