Au lit...

Des erreurs, tout le monde en a commises en plein câlin encore plus, puisqu'il n'y a pas de règles en matière de sexe !!! Sur le coup ça nous freine un peu, mais avec du recul, on s'en amuse !!! Alors fais nous part de tes expériences foireuses mais drôle

Retour au forum

"Un homme à femmes c'est un séducteur et une femme a hommes c'est...

Une pute. "
Rieeeen de tel que cette -remarquable- chanson de Fatal Bazooka pour décrire ce que je pense.
Je me demandais pourquoi dans notre société un homme qui multiplie les conquêtes est respecté (voir admiré !) par ses amis et les filles qui l'entourent tandis qu'une fille qui couche un peu trop par ci par la est traitée de trainée par tout son entourage.
Enfin je veux pas encourager ce genre de pratiques mais franchement, pourquoi les filles n'ont pas le droit, sous peine de salir énormément leur réputation, de se "faire plaisir" ?

Je trouve ça vraiment dégueulasse, que même des amies proches d'une fille peuvent lancer des rumeurs méchantes et la traitre dans son dos de fille facile etc. Maaaais pour un mec, il a de l'expériââânce c'est un mââââle ! Et du coup ça doit faire complexer les mecs qui ont pas eu de rapports.

Et si on va encore plus loin : pourquoi ce sont les filles qui se posent tout le temps la question "est ce que je peux lui faire confiance pour ma première fois ?" Rien que sur ce site j'ai vu pleeeeein de filles douter. Mais pourquoi c'est que dans le sens de la fille ? Ça vient d'où ? Pourquoi ce serait pas au mec de douter et d'avoir peur que sa copine ne veuille que du physique avec lui ?

Et ensuite, pourquoi a cause de ça des filles prennent toute la gent masculine pour des gros porcs assoiffés de sexe ? Dans un couple on se fait confiance, on sait que l'autre nous aime (c'est en tout cas le cas pour moi) sinon c'est pas vraiment un couple, alors pourquoi autant douter du garçon ?
J'espère que j'ai été assez claire dans mes propos ^-^
Voilà, beaucoup de questions et un coup de gueule (huehuehue). Merci de vos réponses !

15/08/2014 à 16:14

Répondre à ce message

 
Répondre  Aymcay   15/08/2014 à 19:02

je te conseille tres tres fortement d'aller sur le site "madmoizelle" et de lire les articles sur "comprendre de feminisme" comprendre la culture du viol" et "comprendre le patriarcat" c'est un tres tres bon site et une tres bonne approche du feminisme , je pense que c apourrait vraiment t'interesser et repondre bien mieux que moi à ces questions (qui sont plus des indignation que des questions ^^' )

 
Répondre  Middays   15/08/2014 à 23:10

Depuis toujours, c'est l'Homme par ci, l'Homme par là, on parle de libération de la femme mais il y a encore des progrès à faire :)

Middays, de retour de temps en temps :)

 
Répondre  PetiteArlue   16/08/2014 à 02:17

Hahahaha on s'est posé beaucoup cette question là nous aussi ^^.

1. C'est à comprendre fondamentalement : Les hommes et les femmes ne PENSENT PAS de la même façon. Tu pourrais entrer dans le cerveau d'une femme et ça parlerait chinois que tu entrerais dans le cerveau d'un homme que ça parlerait russe. C'est ainsi. Dès le moment où tu auras intégré que, peu importe le nombre de discussions d'indignations que tu auras à ce sujet, les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus, les choses te paraîtront beaucoup plus simples et compréhensibles.

2. Il est important de mentionner d'abord que, ne venant pas du même pays ni du même continent que vous, ma culture est aussi différente. Mais on voit aussi très bien le model du mec idolâtré parce qu'ils couchent avec plein de filles et de la fille châtiée parce qu'elle couche avec plein de mec. Pour reprendre un dicton très sexiste :
« Une clé qui ouvre plein de coffres au trésor, c'est cool! Mais un coffre qui se fait ouvrir par plein de clé....ça n'a rien de spécial. »
Sans expliquer clairement ce phénomène, ça explique clairement le sentiment général à ce propos.
Mais après, si l'on s'arrête deux secondes pour questionner les gens et se questionner soi-même, on se rend compte qu'au final, c'est une généralisation d'après quelques individus et NON un portrait réaliste. Après tout, combien de filles répugneront le fait de sortir avec un coureur de jupon ? Beaucoup franchement! Les filles ne sont pas impressionnées par un gars qui s'en tape pleins d'autres. Elle ne sentent pas qu'elles peuvent avoir confiance en eux justement.

3. Il n'y a pas de mal à ce qu'une fille se fasse plaisir, mais beaucoup de facteurs entrent en ligne de compte. Notamment que les hommes et les femmes ne pensent pas de la mêmes manières et que donc, les femmes ne vivent pas leurs relations libres de la même façon que les gens (même si beaucoup aiment bien s'entendre chanter qu'il n'y a aucune différence entre elles et le voisin..... ce qui est faux). Ce qui horripile les gens ce n'est pas qu'une fille se fasse plaisir (regarde. Quand j'ai décidé de vivre une relation libre avec mon copain, on était en couple mais on pouvait vivre des aventures, les gens à qui j'en ai parlé ne m'ont pas jugé, ils ont simplement eu l'air curieux et les gars nous ont même trouvé chanceux, quand ils s'y intéressaient!) c'est qu'une fille n'assume pas ce qu'elle fait, s'en plaigne et se prenne pour une victime ou qu'elle aille régaler à tout le monde le plus fin détail de ses aventures sexuelles. Ça n'intéresse personne, pas plus qu'un gars! C'est un manque de pudeur, pour les gars aussi! Si on fait abstraction du fait que c'est nouveau, cette libération sexuelle chez la femme, ça explique en gros pourquoi certains (et pas tous) comportements agacent. Ça ne s'arrête pas au fait d'être une femme ou un homme, c'est pas mal plus compliqué que ça.

4. Le féminisme n'est pas d'élever la femme sur un piédestal, c'est d'élever la femme au même niveau que l'homme. On tend souvent à l'oublier et c'est ce qui ridiculise le féminisme, malheureusement. À cause de cette tendance à croire que c'est d'élever la femme comme une reine, les gens se mettent à déconner sur la cause en dépeignant des femmes poilues, sans soutient-gorges, lesbiennes et aigries.
Et ce qui confond aussi beaucoup les gens c'est justement cette nuance entre « élever la femme au même niveau que l'homme » et « transformer la femme en homme ». Une femme ne deviendra jamais un homme et vice-versa. Devenir égale à l'homme ne signifie pas qu'il faut imiter ses comportements et exiger des autres la même réaction qu'ils ont pour eux.

5. Pour ce qui est de la confiance, hum...J'aurais tendance à dire que c'est parce qu'elles ne connaissent pas leur moitié depuis suffisamment longtemps...Comme tu le dis, quand on a voulu faire notre première fois avec notre copain, nous ne nous sommes pas posé ce genre de question. Nous lui faisions confiance parce que ça allait de soit.

 
Répondre  Maddog48   19/08/2014 à 01:49

Parfaitement petite arlue et pour ajouter je soulignerai que pendant l'antiquité les femmes étaient considérées comme des ( biens ) précieux car la virginité était sacrée et comme il y avait beaucoup de guerres donc de viol, la tradition voulait que les guerriers prennent les filles des vaincus et un guerrier qui a eu beaucoup d'amantes est un grand guerrier qui a participé à beaucoup de batailles et on le respecte pour ça. mais par rebond les jeunes filles vierges étaient plus prisée que les autres et celles qui étaient veuves plusieurs fois étaient pour ainsi dire de troisième choix car prendre la virginité d'une fille était une source d'orgueil c'est percer le mur abattre la montagne car en ces temps appart guerre les conditions de cours étaient plus rudes et les femmes extrêmement sélectives et contrairement à nous prenaient leur compagnons à vie et tout ça pour dire qu'une femme qui passait d'un compagnon à l'autre était vue comme étourdie et sans jugeote et donc une mauvaise femme.

Merci de votre comprehension

 
Répondre  Eokare   19/08/2014 à 03:48

Hm... Merci beaucoup a tous pour vos messages, ça m'a bienfait réfléchir tout ça !

 

S'inscrire