Alcool : ça déborde sur quoi ?

Raconte et donne ton avis sur les lendemains d'ivresse : bons ou mauvais souvenirs ?

Retour au forum

J'ai besoin d'aide pour mon petit frère.

Bonjour à tous.
Voilà, mon petit frère a 22 ans et a un gros problème de boisson. Il passe ses week-end à boire et je viens d'apprendre qu'il boit aussi (plus modérément mais qd même) la semaine qd il travaille. Comment puis-je l'aider à se sortir de ça???... J'ai peur d'être maladroite et de ne pas trouver les mots pour qu'il ne s'enfonce pas encore plus
Le problème est qu'il vit à 500km de moi.
Je ne sais pas comment m'y prendre, mais je veux faire qqch avant qu'il ne soit trop tard.

04/08/2009 à 11:30

Répondre à ce message

 
Répondre  ZoLa_NNe   23/08/2009 à 01:43

Tu peux tenter basiquement de savoir pourquoi il boit autant, si quelque chose le blesse ou lui manque... c'est souvent cela d'ailleurs !

 
Répondre  astro-girl   28/08/2009 à 21:01

Si vous pouvez communiquer par internet, envoi-lui des articles sur ça et le mal que ça fait ! sinon je sais pas au téléphone ou si tu le voit de temps en temps essaie de lui demander d'arretterpour toi et les gens qui l'aime ou faites un pari pour arretter en meme temps quelque chose, par exemple toi, grande consomatrice de chocolat, réduit tes quantités en meme temps que lui essai, pour voir qui arrive à perdre plus rapidement du poids...

 
Répondre  lapssuit   29/08/2009 à 10:05

deja je pense kil fo lui en fair prendre conscience et apres kil voi un specialitse ou kil aille au alcoolike anonyme,fo pa ktu fasse tout tte seul.c'est une vrai maladie,fo ossi ktu soi la pr lui parler,le soutenir ...il doit avoir besoin de toi.

si etre avec toi est un peché alor puni moi d'un baiser

 
Répondre  Alexandra65   10/04/2013 à 16:15

je vais te raconter un peu mon vécu pour peut-être t'éclairer un peu.

Alors voilà, mon entourage trouvait que je buvais trop, et moi bien évidemment je leur riais au nez en leur disant qu'ils disaient n'importe quoi. Mes parents ont voulu avoir une discussion avec moi à ce sujet, je les ai donc écouté. Suite à ça, ma mère m'a emmener chez mon médecin traitant pour avoir son avis, et là j'ai pris conscience que finalement j'avais bien un problème avec l'alcool.

Mon médecin m'a proposé une hospitalisation pour faire une cure d'alcool, j'ai beaucoup réfléchie et j'ai finalement accepter de rentrer en clinique (entrée 1 semaine après).

Les 1ers jours ont été très durs, j'ai une des crise d'hallucination du au manque d'alcool.
mais petit à petit je me suis mis en tête que c'était pour moi, pour mon bien.

Je suis restée 2 mois et demi en clinique et aujourd'hui je suis abstinente et très heureuse de l'être...

Voilà, en espérant que ça puisse t'aider..

Alexandra

 

S'inscrire