Alcool : ça déborde sur quoi ?

Raconte et donne ton avis sur les lendemains d'ivresse : bons ou mauvais souvenirs ?

Retour au forum

Depuis 13 ans, je bois pour oublier.

Salut!
Depuis l'âge de 13 ans je bois n'importe quoi, n'importe où avec n'importe qui et la majoriter de mes expériences ce sont faite quand j'étais seule chez moi.
.. Une fois, vers 2h00 du mat, je me saoule comme sa se peu pas et j'étais même pas seule chez moi. Mes parents assistent à tout: Vomis dans les toilettes, dans ma chambre... Le lendemain, je me rapelle presque de rien et mes parents m'en n'aprennent plus que je ne le savais en me posant des queston sur ma raison de cet cuite.
C'était juste pour le plaisir, la sensation et pour oublier tout mes soucis. ça marche si bien que je continue à boire, mais j'ai promis a mon copain que je boierais plus. J'ai faite une rechute en 3 semaine jusqu'ici, et c'était avant d'aller chez lui, de la bonne Vodka smirnoff à la vanille (L).
Bref.. j'ai vraiment de la difficulter à arrêter, surtout que j'ai un ami qui a le meme prb que moi et qui reussi pas non plus a arreter.
Aider-moi sil vous plait, des conseille...
Merci à tous et à toutes d'avance.

12/08/2010 à 20:52

Répondre à ce message

 
Répondre  mama98   21/08/2010 à 20:37

Mon besto (16 ans) a eu ça quand il avait 14 ans,
Je lui ai fait promettre d'arrêter, il me l'a promis, je lui ai laissé 3 mois maximum...
Le premier mois, il a fait du grand n'importe quoi, il a continué,...
Le deuxième, il a essayé d'arrêter avec un de ses pote, il a diminué, mais il se prenait encore 3 cuites par semaine plus ou moins...
Le dernier il a été voir un médecin, il lui a fait des trucs, bla bla bla... Il est pas sorti ce mois là...
Et puis, maintenant il se prend une cuite par ci par là mais plus une chaque jour...

Donc, va voir un médecin ;)

 
Répondre  nomfacile   04/10/2010 à 11:41

Mon amie aux 11 phobies, si tu veux arrêter, y a qu'un truc qui réussit : remplacer ton activité alcoolique par une activité plus stimulante, qui remplira si bien ton agenda et ta tête qu'il n'y aura plus rien à remplir. Cherche un truc qui te passionne, un défi (sport, peinture, études) puis donne-toi à fond pour y arriver, et tu oublieras que tu essaies d'oublier. Si je te connaissais, je commencerais par t'inviter au bal, mais bon, t'as toujours mes conseils....

Cmoi

 
Répondre  Stolen   27/10/2010 à 16:15

Bon, de toute évidence ton problème est vraiment très sérieux.
C'est dans le cadre de la dépendance. tu ferais mieux s'essayer de t'en sortir au plus vite en allant voire un médecin qui t'aidera à t'arrêter. L'alcool donne une dépendance si forte que le sevrage peut être mortelle si tu es vraiment accro. ( C'est pour cela qu'il faut un suivie médical)

La raison pour laquelle du bois est bien plus profonde que pour le simple plaisir. C'est déjà une forme de dépendance psychologique, donc je ne pense pas vraiment qu'il y ai déjà la dépendance physique et heureusement.
Si tu bois comme cela c'est pour "tout oublier" mais oublier quoi ? Que veux tu oublier de toi ?


Tu ne peux pas oublier longtemps quelque chose, d'ailleurs ta mémoire à déjà tout stocké en réserve et ça peut remonté à tout moment. Donc la meilleurs solution serait tout de même de faire face à ce que tu veux oublier pour trouver la blessure, la désinfecter et la voire se refermer.
Pour cela, tu as vraiment besoin de consulter un psychologue pour trouver ce qui ne va pas, et soigner ta blessure. Si tu as envie de réagir c'est la meilleurs solution que de commencer par un psychologue. ( Les centres-médicaux psychologique te proposes des consultations gratuitement )



Ton copain ne veux pas que tu retombes, mais il doit comprendre la dépendance et la difficulté que tu as à l'éradiquer. Il faut que tu sois honnête avec lui, que c'est dure et que tu as déjà craqué, mais que tu as envie de t'en sortir et parles lui des moyens que je t'ai donner, faire une thérapie l'aidera lui à reprendre confiance et surtout t'aideras toi à reprendre ta vie en main et de vivre pleinement ton couple. Tu as besoin de son soutien. Parlez vous.

 

S'inscrire