Alcool : ça déborde sur quoi ?

Raconte et donne ton avis sur les lendemains d'ivresse : bons ou mauvais souvenirs ?

Retour au forum

alcoolisme...aidez moi!

J'ecri car voila jai un probleme: je ne pe pas m'empecher de boire sans arret.
Jai a peine 20ans et j'ai commencé en faisant la fete comme tou le monde.Le probleme c que maintenan cela fai plusieurs mois que je bois le soir.Souvent une bouteille de vin ou un quart de vodka diluée, au mieux 6 ou 7 bieres.en journée je ne bois aps c seulement le soir. jaimerais arreter je ne sais pas comment.personne nest au courant, je ne peu pas en parler a mon entourage.Je suis pourtan tres entourée,presk jamai seule sauf le soir.Et je ne peu pas non plu aller dan un centre sinon on risque de se rendre compte...jaimerai vraiment arreter...yaurai til des patch ou autre mis a part la volonté??? La volonté je lai mais jai juste besoin dun petit...enfin meme dun gros coup de pouce...
Jai recement fai des analyses et mon taux de transaminases S.G.P.T correspont au double d'un taux normal...c apparement du a ça. Est ce grave?Est ce rattrapable??
Jatten vos reponses.
merci bocou

30/11/2006 à 22:03

Répondre à ce message

 
Répondre  cibou   01/12/2006 à 19:09

fais en sorte de ne pas être seule le soir, de passer des soirées tranquilles (ciné...) et sinon, supprime tout alcool de chez toi. le fait de devoir sortir pour en acheter fera une (petite) barrière mentale, tu auras moins de mal à t'en empêcher que d'aller jusqu'à la porte du bar ou du frigo.

 
Répondre  silk95   07/12/2006 à 17:29

Moi ossi g u des problemes avec l'alcool, mais je buvais tous les jours meme dés le matin. J'ai quand meme reussi a m'en sortir, je bois toujours mais beucoup moins et plus tous les jours, c vré il faut que tu vois du monde, ne pas rester seule et surtout te demander pourquoi tu as besoin de boire, en parler ça fait pas de mal non plus o contraire. Moi j'en ai parler car mes amis s'en sont rendu compte et j'ai changer un peu d'air. En tout cas ne te decourage pas, moi je croyais que jmen sortirais jamais et pourtant...

 

S'inscrire