Alcool : ça déborde sur quoi ?

Raconte et donne ton avis sur les lendemains d'ivresse : bons ou mauvais souvenirs ?

Retour au forum

Les ravages de l'alcool -__-'

Humf... par où commencer?!
J'ai commencer à boire y a un peu mois de 2 ans [j'ai 15 ans]. Au début je buvais de temps en temps, de la Smirnoff, de la bière, bref rien de bien grave. Mais à cause de ça j'ai perdu mon meilleur ami et le mec que j'aimais [parce qu'ils supportaient pas de me voir comme ça, wha malin].
Bref, ça m'a bien calmée un moment, donc plus d'alcool pendant plusieurs mois.

Y a 7 mois j'ai commencé à boire beaucoup, c'est bien, j'avais l'alcool "joyeux", j'embrassais tout le monde en soirée, rien de bien grave, jusqu'à ce que je commence a téléphoner à un ami qui était raide dingue de moi, du coup j'ai dis des choses horribles, je l'ai complètement détruit et il ne m'a plus jamais adressé la parole. Malin hein?

Durant quelques mois ça m'a a nouveau calmée. Et y à 2 mois j'ai recommencer à boire, mais bien plus. J'ai commencer à boire avant d'aller en cours, à avoir l'alcool "agressif" et "dépressif". Je bois plus que des alcools forts [sympa la bouteille de rhum entre 2 cours...]. J'commence même à vomir [alors que je vomissais jamais avec l'alcool avant]. Je ne me rappelle plus de ce que je fais, je me suis fait dépucelée en étant bourrée [maliiin] et c'était avec un gros c*n qui était clean [...]. J'fais du mal atour de moi, et surtout à moi-même. J'me pourrie la vie, j'ai BESOIN de boire, j'ai aucune confiance en moi...

Bref, je ne vante pas mes exploits [oh loin de là!]. Je sais à présent que l'alcool c'est de la vraie m*rde, j'm'en sers pour oublier quand je vais mal, ou pour me donner du courage j'en sais rien, je suis lamentable [...] Tout ça pour dire, l'alcool, de temps en temps en soirée et avec modération, ça fait pas de mal, mais y a un stade qu'il faut pas dépasser... Et je crois que je l'ai dépassé...

Bref, j'viens de me rendre compte que c'est complètement inutil ce que je raconte.

02/01/2008 à 23:05

Répondre à ce message

 
Répondre  malentend   03/01/2008 à 19:01

Oh que non ce n'est pas inutile ce que tu racontes, loin de là!
C'est sûrement utile pour toi (faire le point, partager ton expérience, réussir à en parler, en avoir conscience) et ça l'est tout autant pour tous ceux qui te lisent! C'est ce genre de témoignage qui peut toucher les gens et leur faire prendre conscience des choses...

Te concernant, je pense que c'est déjà une bonne chose que tu sois consciente de tout ça. Surtout maintenant, ne baisse pas les bras, ne sois pas fataliste, tu PEUX et tu dois (enfin, je ne t'oblige à rien évidemment) te sortir de cette spirale.
Est-ce que tu as des gens qui sont au courant? Ou des gens à qui tu peux en parler sans être jugée? Si oui, il faudrait que tu demande à ces gens, de ta propre initiative, de tout faire pour t'empêcher de boire. Bien sûr, ça ne se fera pas comme ça, mais en y allant progressivement et en établissant toujours un dialogue avec toi, ça devrait pouvoir se faire... Et je parle en connaîssance de cause, j'ai fait arrêter de boire un ami qui était dans le même cas que toi...ça a été difficile, je m'en suis souvent pris plein la gu***e, mais je ne l'ai pas abandonné, et on a réussi... :-)

Alors merci pour ce témoignage et surtout bon courage à toi, j'espère que tu vas t'en sortir...

 
Répondre  lune__   04/01/2008 à 12:28

malentend > Pour commencer merci beaucoup...
Ensuite, oui j'ai des amies qui sont au courant que je bois trop, je bois rarement seule. Mais ces gens là croivent que je bois pour m'amuser, du coup j'en profite, ça me fais une occasion de boire =S. Je sais que je devrai me calmer [j'aimerai vraiment] mais quand j'me retrouve fasse à de l'alcool et qu'on m'empêche d'en boire, j'peux faire une vraie crise de nerfs... Arf...
Enfin, pour l'instant je vais essayer de me calmer par moi-même, et si je vois que j'y arrive pas, j'en parlerai. Merci =)

 
Répondre  fairyli   10/01/2008 à 20:16

t'es lucide: C un bon point. maintenant il faut a tout prix que tu trouves le courage d'en parler à un médecin, il faut vraiment que tu t'en sortes, mais je sais que C souvent plus facile à dire qu'à faire. t'as un réel probleme de dependance à l'alcool, arrete de te dire que C de ta faute (faute avouée à moitié pardonnée, en + l'alcoolisme et la dépression sont des maladies et pas une fatalité!!!)

 
Répondre  annetty   19/01/2008 à 04:20

Prendre conscience de son problème c'est la premiere étape pour guérir.

 
Répondre  youpi74   20/01/2008 à 09:35

Non moi je trouve pas sa inutile du TOUT ! sa va en faire reflechir plus d'un croit moi !!
Je suis vraiment désoler pour ton histoire j'espere que tu ne recommencera plus pour toi en premier mais également pour tes proche
Moi aussi a cause de l'alcool j'ai failli perdre mon copain , la personne que j'aimme le plus au monde. Mais il m'a pardonner et j'ai promi de plus jamais recommencer ca ma servi de lecon.
En tout cas bonne chance pour la suite !! et ce site a vraiment besoin d'article comme sa pour bien faire reflechir les gens sur la vrai réaliter de l'alcool !

 
Répondre  anthox   20/01/2008 à 12:42

c bien pour toi parceque tu réalise ce que tu a fais mais un conseil

quand on c pas boire on boit pas ;)

 
Répondre  trafikant   19/02/2008 à 15:09

T'as qu'a le dire à tes potes, prend tes responsabilités assume toi un peu, rejette pas la faute sur ta pseudo faiblesse.. Tu le dis aux autres que tu veux pas boire et si t'as de vrais potes ils t'en empêcheront..

 

S'inscrire