100% contraception

Pilule, patch, anneau, stérilet... Et toi, t'utilises quoi comme contraception ? Avant de trouver La méthode qui te convient le mieux, balance ton témoignage, chope des infos et tape la discut' ici ! Les médecins Daniel et Catherine te répondent.

Retour au forum

N'a plus d'idee de contraception

Bonjour (ou bonsoir selon),
J’espère que vous allez bien. Pour tout vous dire, j'ai 20 ans, il me reste 6 mois a étudier seule en Espagne, et la je crois que je suis vraiment a cours d’idées niveau contraception...

Pour vous expliquer, j'ai commence la pilule a 15 ans (je n'ai eu mes premiers rapports qu'a 16). Pour se faire, il a fallu qu'on me fasse 6 prises de sang d'un coup pour verifier que je n'avais pas herite d'anomalie genetique. Tout se passais bien, j'etais sous Diane 35 qui soignait l'acne aussi. Puis, ils ont arrête cette pilule.

Une ou deux pilules plus tard, il se trouve que j'etais celibataire depuis un moment, que je ne voulais pas en plus me payer le luxe d'une contraception qui ne me servirait pas de toute facon avant un momebt, et donc j'avais arrête toute contraception pour retrouver des regles et des cycles naturels.

Il se trouve que j'ai eu un copain avec qui j'avais déjà eu une histoire (de jeunes) avant. J'avais du commence par utiliser la capote car j'avais peur de demander a ma mère a nouveau la pilule aussi tôt. Pour répondre a certaines réaction, j’étais en première année de fac, je 'avais pas réussi a trouver un travail a cote, je vis en campagne et mes parents preferaient plutôt que je termine mes études avant de trouver un travail. Pour répondre a d'autres question j'ai essaye d'avoir mon permis pendant trois ans, a cause d'un retard moteur et surtout de gens biens c*** qui m'ont bien traumatisée, je n'ai même pas eu l'accord pour le passer.

Et il y a eu cette bêtise: quand on est jeunes on pense tellement pouvoir maîtriser nos pulsions, j'avais des capotes dans mon sac mais dans le noir etc, on ne s'est pas proteges. J'ai fini par en parler a ma mère et on a donc été chercher la pilule du lendemain. Je ne connais pas les effets exacts, ce que je sais c'est que j'ai eu l'impression toute la soirée d'être shootée (c’était peut-être aussi psychologique vu a quel point je m'en voulais d'avoir fait une connerie pareille).

Depuis, j0avais fait une une prise de sang (négative) et j'ai repris une pilule normale. Sauf que j'ai l'impression que depuis, rien ne s'est plus déroulé normalement dans ma contraception. Outre l'amie a qui j'en avais parle qui m'avait dit que je méritais ce qui m'arrivais, cet événement m'a tellement marque et angoisse que j'enchaînais les crises d'angoisses, j'avais la phobie de tomber enceinte. (Du coup forcement tous les symptômes que j'avais étaient lies a ça) .

Je vais essayer d'en parler le plus proprement possible, mais comme la pilule du lendemain avait tout chamboule mes cycles et mes hormones, je me suis retrouvée avec des champignons a traiter (je ne le souhaite a personne). LA JOIE DES COURS A CE MOMENT !

Et m^me depuis la pilule, j'avais des tonnes de nausées, mal aux seins, du retard dans mes règles (qui peut aussi être cause par le stress). Un prof de relaxation sans le savoir m'a donne un exercice qui m'a bien aide a les accélérer.

J'ai change trois a 4 fois de pilule, je n'arrêtais pas de faire des prises de sang (j’étais aussi en dépression, ce qui n'arrangeait rien même si je refusais les anti-dépresseurs même si j'ai faillit y rester du coup).

Les mois ont passes, ma dépression a disparu peu a peu, j'ai repris goût a la vie, mes efforts ont fini par payer. Le probleme, c'est que mes regles etaient vraiment tres douloureuses, certains jours (sans rapports bien entendu) j'oublias de prendre ma pilule malgre le reveil que je mettais etc. tous les soirs ou j'etais avec mon copain, on se tracassait de savoir si oui ou non j'avais pris la pilule ( a cause du stress j'oubliais si oui ou non je l'avais prise). Donc j'ai commence a vraiment me documenter et a trouver une autre alternative: l'implant.

Au début tout allait très bien, comme effet secondaire on pouvait ne plus avoir de règles et moi ça me convenait parfaitement. Je suis donc partie en Espagne pour un an, j'avais de temps en temps des petits saignements (on appelle ça du spotting a ce qu'il parait). Pour ceux ou celles qui se demandent pour les MSTs, pareil j'en ai parle a des spécialistes, je n'attends pas de jugements, je ferai une prise de sang avant de songer a tomber enceinte. Noël passe, mon couple a eu deux ans a ce moment-la, et depuis, c'est la catastrophe (enfin on peut avoir pire j'imagine):
-Ca va fait deux semaines que j'ai mes regles
-surtout la premiere semaine, elles etaient vraiment tres abondantes
- j'ai eu de grosses pulsions, peut-être hormonales je pense, je passais mes nuits sur des forums de grossesses jusqu'a 4h du matin
- Depuis environ un an j'ai 15 kilos a perdre pour ma sante
- Pour la baisse de moral, je me mefie puisque vu ma condition c'est normal que ce soit un peu difficile
-J'ai parfois des nausees
-Je suis souvent fatiguee alors aque pour le moment je peux me reposer et que mes cours commencent lundi (mes regles sont tombees en periode d'examen).

Je ne sais vraiment plus quoi faire pour me proteger, la capote, personne n'est jamais a l'abris d'une bêtise ou d'un defaut de fabrication (ca peut arriver)
Le sterilet, c'est plutot pour des femmes qui ont eu des enfants et j'ai eu beaucoup d'echos de femmes tombees enceintes a cause de cette methode
Pour ce qui est de l’abstinence, vu mon erreur, je ne veux plus jamais me penser plus forte que je ne le suis.

Des idees?

Vous pouvez me contacter pour plus d'information, je compte travailler en contrat etudiant l'annee porchaine pour deja me faire un peu de sous.

30/01/2015 à 20:56

Répondre à ce message

 
Répondre  little-louise   31/01/2015 à 21:08

Le DIU, ou stérilet, c'est pour tout le monde. Aux USA, on le préconise pour les jeunes filles vierges dès 15 ans (voire même plus jeunes). C'est la méthode la plus sûre qui soit avec l'implant. La plupart des grossesses recensées sous DIU ont lieu soit avant la pose, soit parce que le DIU est trop vieux, soit parce qu'il a été expulsé. Dans les trois cas, des mesures simples permettent d'éviter ça. Si tu expulses ton DIU, tu le trouves. Il ne se volatilise pas.

 
Répondre  Aymcay   31/01/2015 à 21:34

je plussoie louise, juste, c'est quoi ces histoire des prises de sang tout le temps? ^^'

Le stérilet au cuivre, sans hormone, me parrait pas mal.
Des mycoses c'est pas grave et c'est pas honteux hein, ca peut arriver n'importe comment, rien qu'en changeant de savon ou ce genre de truc. Ce n'est pas une MST

 
Répondre  MissManuelita   24/02/2015 à 00:18

Bonjour/Bonsoir, merci beaucoup pour vos reponses, en m'excusant du temps que j'ai pris a repondre, j'ai pas mal d'aventures en ce moment (erasmus ;) )
Pour le DIU, j'avais entendu dire quil pouvait legerement se deplacer :/

Oui on va dire je faisais beaucoup de prise de sang a cause de mes soucis de pilule et ceux dû a mon ancienne depression :)

Si seulement j'avais su pour les champignons ^^ apres niveau dates je pense que ca pourrait etre hormonal non ?

 

S'inscrire