Au bloc

Tu vas subir une opération, t'envisages de le faire ou ton médecin te le suggère ? Dans tous les cas, tu flippes à l'idée d'entrer dans un bloc opératoire. Discute avec des personnes qui sont passées sur le billard et apprivoise ta peur !

Retour au forum

Refoulée quatre fois par les urgences, que faire ?!

Bonjour,
Voilà ce dont je souffre n'est pas mortel non plus (euh... en fait, si, risque de péritonite). Je souffre depuis trois ans d'une appendicite chronique diagnostiquée, donc une appendicite qui, au lieu de me donner une crise très violente, d'être opérée et puis basta, évolue lentement et poussa sa petite crise de temps en temps. Les crises sont légères niveau douleurs, les plus graves ont entrainé chutes de tension, température et vomissement, niveau douleur j'ai eu du mal à marcher la dernière fois mais c'est en général assez faible.
Quatre fois j'ai fait une crise, et quatre fois on m'a refoulée aux urgences : une fois, il n'y avait pas de chambre disponible, l'autre fois un autre souci... On me trouve toujours une excuse ! La dernière fois, on m'a même dit, alors que je n'arrivais presque pas à marcher, que je n'avais RIEN. J'ai regardé les résultats de ma prise de sang, mon taux de leucocytes était plus haut que la norme, ce qui est synonyme d'infection...

Que devrais-je faire ? J'ai mal depuis plus d'une mois presque tout les jours. La douleur est soutenue pour l’instant, je prends (sur ordre du médecin !) des anti-douleur quand ça ne va pas. On envisage d'attendre la prochaine crise et de changer d’hôpital. Voyez-vous autre chose qu'on puisse faire ? J'en ai plus qu'assez de vivre avec ce bout de chair inutile qui est quand même capable de me tuer en cas de pépin.

Merci d'avance pour vos réponses !

16/06/2013 à 18:22

Répondre à ce message

 
Répondre  un-co-nue   16/06/2013 à 19:10

Pour moi rien ne sert d'attendre ! Tu files directement dans un autre hôpital, tu leur explique que leurs chers collègues ne sont pas foutus de te prendre en charge & que tu ne partiras pas d'ici avant d'avoir vu un médecin. Il faut que tu sois ferme, si tu repars à chaque fois sans protester, ils te referons le même coup la fois d'après. Impose-toi ! Si tu as mal, ils se doivent de tout faire pour te soigner. Sinon, ça s'appelle de la non-assistance à personne en danger, rien de moins.
Bon courage !

Ravie de vous retrouver après une longue absence :)

 
Répondre  Tifa-chan96   16/06/2013 à 19:46

Aux urgences, m'imposer et réclamer qu'on me soigne quand des médecins me disent que je n'ai rien, de un me semble un peu ridicule... j'ai été suspectée, diagnostiquée et confirmée appendicite chronique il y a trois ans et ils n'en ont aucune trace. Mais surtout, de deux, me vaudra juste qu'on me mette à la porte. Après, je veux bien essayer pour peu que j'ai des résultats... Et aller dans un hôpital sans passer par les urgences, ma foi, je veux bien. Je vais où ? Je raconte ça à qui ?
Le problème majeur de l'appendicite chronique est qu'elle est plus difficile à diagnostiquer... alors si je ne suis pas en pleine crise je sais pas comment ils vont me confirmer ça X_x Ca serait plus facile si aujourd'hui on acceptait encore d'opérer, inflammation ou pas, sur simple demande...

Enfin, merci de ta réponse, mais après le souci c'est qu'il faut encore convaincre mes parents d'aller faire pression sur les gentils médecins... x) Au pire quand je serais à l'agonie ils devrons bien m'opérer (non, on plaisante pas avec ça, pardon, j'arrête)

 
Répondre  ambu3   17/06/2013 à 12:26

slt deux chose a te dire ma copine a la maladie de crohn et lors de sa dernière opération a l'intestin le chir en a profité pour enlever l'appendicite alors qui n'y avait pas d'inflammation deuxiéme chose j'ai des micro crise passagère a l'appendicite a parfois avoir mal quant je marche sa peut s'amplifier si tu est très stressé ou nerveux dans les crise passagére pas de risque de péritonite par contre si tu vomie ,que tu sais plus ramener ta jambe sur ton ventre et que un gros bloc de glace a fondue en moins de 10min sur la partie de l'appendicite il est temps de réagir avant que la péritonite éclate
pour ce qui est de l'hôpital change en il on pas l'air très compétent les premier

 
Répondre  Tifa-chan96   17/06/2013 à 14:35

Ce ne sont pas des crises passagères, elles sont violentes même si niveau douleur il y a pire, j'ai déjà eu, je l'ai dit, vomissement, chutes de tension, et quasi incapacité à marcher la dernière fois.
Pour ce qui est de l’hôpital on compte changer la prochaine fois, mais dans ma ville les 6 hôpitaux proches sont jumelés. Je ne dit pas que ce qu'ils ont fait à ta copine est impossible mais ils opéraient non loin donc ils ne l'ont pas ouverte juste pour ça... sinon je veux bien me faire opérer de n'importe quoi niveau intestin demain

Enfin, merci pour vos réponses, espérons que niveau urgences on tombera mieux la prochaine fois... Et réagir je ne fais que ça moi ;)

 
Répondre  ambu3   19/06/2013 à 15:16

tu as été ou chu de charleroi ou dans ce réseaux ???? car il te reste lhopital d'auvelais pas loin de chez toi avec des trés bonne urgence et assez rapide

 
Répondre  little-louise   29/10/2013 à 15:33

Arrête avec les urgences. Ta maladie n'est pas grave au sens où ce ne sont pas des crises aigües, qui donc ne te mettent pas en danger. Ca fait mal, c'est clair, je ne le nie pas, mais le service d'urgences est un service destiné à prendre en charge les détresses vitales. Si quatre médecins ont considéré que ta vie n'est pas en danger, c'est peut-être parce que ta vie n'est pas en danger.
Donc, tu fais confiance à ton toubib, tu prends tes médicaments correctement et éventuellement tu vas voir un gastro-entérologue. Sache que les médecins répugnent à opérer pour retirer un appendice qui n'est pas immédiatement dangereux, parce que s'il y a le moindre problème pendant la chirurgie, c'est sur eux que ça tombe, avec des interdictions d'exercer.

 

S'inscrire